Interflora : un catalogue pour le B to B

Publié par le

Le leader de la vente de fleurs à distance aura attendu le développement du multicanal pour sortir son catalogue papier.

Je m'abonne
  • Imprimer


Cela fait vingt-cinq ans qu'Interflora cible les entreprises. Mais seulement un an qu'elle leur propose un catalogue papier. Le distributeur, qui s'est construit à partir d'un réseau de fleuristes (530 aujourd'hui), a très tôt créé une gamme spécifique destinée aux entreprises. « Nous leur proposons des bouquets et des compositions florales à utiliser comme cadeaux et comme supports de leurs actions promotionnelles ou relationnelles », précise Eric Mollica, directeur marketing et communication d'Interflora. Historiquement, les commandes s'effectuaient uniquement par fax, puis est né un site marchand dédié à cette cible de clientèle.

De nouvelles offres plus qualitatives

« En sortant le catalogue Interflora Entreprises, notre objectif n'était pas de vendre uniquement des bouquets, mais de proposer de nouvelles offres plus qualitatives. Nous nous adressons aux décideurs qui travaillent aux services marketing ou communication. », détaille Eric Mollica. Interflora ne dispose pas d'une force de vente capable de prospecter ce type de clientèle directement sur son lieu de travail. D'où l'intérêt du catalogue qui joue le rôle d'ambassadeur de l'enseigne et s'utilise comme un outil de travail pour trouver des solutions florales venant en appui d'une stratégie d'image ou d'un lancement de produits. “Placer l'émotion au coeur de votre communication…” : le slogan a pour mission d'insuffler progressivement une nouvelle façon de faire appel aux fleurs. C'est ainsi que deux pages sont consacrées à la présentation d'un show floral avec mise en valeur d'un numéro de téléphone pour obtenir des renseignements sur l'organisation de tels événements. Deux autres pages traitent des chèques cadeaux personnalisables. Une page renvoie au site internet destiné aux entreprises. Et, outre un bon de commande, le catalogue comporte des formulaires (demandes de devis, demande d'inscription au Webpro). Une illustration, là encore, de la complémentarité des outils à l'heure du multicanal. Ce catalogue est tiré à 3 000 exemplaires, avec 1 500 envois adressés. « Nous espérons atteindre 5 000 exemplaires et rapidement dégager du chiffre d'affaires en supplément des ventes via Internet », conclut Eric Mollica.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Par Geneviève Hermann

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet