E-marketing.fr Le site des professionnels du marketing

Recherche
Magazine Marketing
En ce moment En ce moment

4 startup à impact pour améliorer la RSE de votre entreprise

Publié par le

Vous voulez remplacer le plastique de vos produits ? Réduire l'impact numérique de votre activité ? Améliorer la mobilité de vos salariés ou encore faire certifier votre politique RSE par un organisme indépendant ? Ces startup sont faites pour vous !

Je m'abonne
  • Imprimer

Qwarzo, le papier qui remplace le plastique

" Nous ajoutons des molécules de quartz au papier, à hauteur de 15 grammes par kilogramme, afin de donner au papier les mêmes propriétés que le verre : résistance à l'eau, au gras, à la chaleur... Et cela avec un papier recyclable et biodégradable, dont la production est réalisée de manière responsable ", explique Manuel Milliery, CEO de Qwarzo, entreprise italienne basée en France, qui s'est lancée officiellement en janvier 2019, en exploitant les travaux vieux de 25 ans du chimiste Luca Panzeri.

" Après avoir obtenu les certifications nécessaires, nous nous sommes lancés avec un contrat à un milliard de touillettes ! Désormais nous travaillons avec le top 10 des principaux producteurs de plastique dans le monde, sauf Danone et Colgate ", explique le CEO, qui en 2020 va se consacrer à la mise en production de son dernier produit, un papier transparent, et en appelle aux banques pour trouver les crédits nécessaires.

À retenir

> La flexibilité du plastique et la solidité du verre.

> Travaille avec les principaux producteurs de plastique dans le monde.

> Un papier transparent mis en production en 2020.

Digital for the planet milite pour un numérique bas carbone

Loin d'être dématérialisé, le numérique est une véritable industrie, qui génère une pollution croissante. C'est cette réalité que veut quantifier et dévoiler Inès Leonarduzzi, fondatrice de Digital for the planet : " Notre action consiste à faire de la recherche pour développer un corpus d'informations, que nous diffusons ensuite via des conférences ou des formations, puis nous cherchons des solutions via la R & D. " Depuis deux ans, Digital for the planet accompagne près de 50 entreprises (Baume, BNP Pariba, GRDF, L'Oréal...) pour réduire leur impact numérique, et développe une plateforme blockchain encourageant les citoyens d'Île-de-France à mener des actions éco-responsables. La start-up vient de boucler une levée de fonds de 1,5 million d'euros auprès de la Caisse des Dépôts.

À retenir

> Audite les grandes entreprises pour évaluer et réduire leur impact numérique.

> Développe une plateforme blockchain bas carbone pour la région Île-de-France.

> A levé 1,5 M€ auprès de la Caisse des Dépôts.


Gen'éthic, la plateforme de notation RSE open data

Cette entreprise lyonnaise propose aux PME un questionnaire inspiré des agences de notation sur la thématique RSE, via quatre paramètres (écologie, social, économie et gouvernance). Les données extra-financières des entreprises sont récoltées dans leur document de référence et/ou au cours d'un entretien semi- directif avec un analyste. Les informations recueillies sont publiées suite à un audit documentaire réalisé par des auditeurs indépendants spécialisés dans le champ de la RSE. " Nous soumettons les entreprises à un test ADN qui n'est pas culpabilisant, mais avec des questions dont le systématisme et la précision rendent le greenwashing impossible. Notre modèle donne accès en deux clics aux données RSE de l'entreprise. Les clients qui s'engagent dans notre démarche se laissent auditer comme avec une agence de notation extrafinancière ", souligne le fondateur Léo Astorino. Le système d'évaluation tient compte des spécificités liées à la taille, au secteur d'activité et au statut des entreprises évaluées. La notation fait appel à deux séries d'indicateurs : une base commune à toutes les organisations et une base sectorielle adaptée à ses spécificités.

À retenir

> Engagement et transparence.

> L'éthique des entreprises est scrutée.

> Plus de 150 indicateurs.


Volt Corp loue la mobilité urbaine

Volt Corp s'est lancé en début d'année 2017 avec l'ambition de révolutionner la mobilité en proposant trottinettes, scooters et vélos électriques pour des déplacements urbains plus fluides et plus responsables. " Notre objectif à terme est d'améliorer la productivité des salariés en entreprise", détaille le fondateur Grégory Coillot. Réactivité et productivité sont les maîtres mots de Volt Corp : " Nous livrons dans des délais très court (24 h) partout en France et dans la journée en Île-de France. ", poursuit-il. Après s'être lancé dans le retail avec des concepts stores uniques dédiés exclusivement à la mobilité douce sous le nom de Lower, Volt Corp souhaite étendre son périmètre à l'Europe de l'Ouest.


À retenir

> Cibles : des indépendants et la grande distribution (Fnac, Carrefour, Norauto).

> Tous types de véhicule électrique, hormis la voiture.

> CA : 9,4 millions d'euros en 2019.

La rédaction

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

RSE

Par Philippe Lesaffre

En mars dernier à Paris, Palais des thés a ouvert un magasin entièrement consacré au thé à la pesée. L'nseigne ouvrira d'autres [...]