Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

#MarketingDay2021 Le résumé de la 1ère journée !

Publié par Barbara Haddad le

De l'introspection à l'adaptation, comment les marques et enseignes ont-elles su faire preuve de remise en question pour se reconnecter à leur valeurs profondes mais aussi à l'enjeu environnemental pour entrer en résonance avec les nouvelles attentes et besoins des consommateurs :

Je m'abonne
  • Imprimer
La solidarité : un engagement disruptif

Le processus d'humanisation dans lequel se sont engagées de nombreuses marques sous-tend une posture plus humble, dans la proximité et la conversation avec les citoyens-consommateurs. C'est aussi un engagement vers un marketing plus solidaire : comment cela se traduit-il par des actions concrètes ?

Pour Aurore Market tout comme pour Planète Oui, cette ambition se traduit de façon intrinsèque dans l'ADN de chaque marque : "Un abonnement annuel qui permet d'acheter ses produits bio du quotidien en moyenne 30% moins cher et ainsi rendre le bio plus accessible", explique Roman Régis, cofondateur et "une offre d'énergie 100% verte" pour Planète Oui", présente Benjamin Poirier, directeur Marketing & Expérience client avant d'ajouter : "si on souhaite envoyer un signal marché important, il faut convaincre un large public et ne pas réserver ces choix " engagés " à une population privilégiée". Une vision partagée par Roman Régis puisque "Bien que 9 Français sur 10 affirment avoir déjà consommé du bio... Seuls 13% le consomment régulièrement, soit au moins une fois par jour (source : Agence Bio)".

La solidarité : au-delà de la promesse de marque

Le programme Aurore Universel : "Mis en place par Aurore Market il consiste à soutenir concrètement les personnes en difficulté et à lutter contre les inégalités en offrant pour chaque abonnement acheté un autre auprès de familles démunies", explique Roman Régis.

"De notre côté, nous avons mis en place un groupe de travail interne dédié à la lutte contre la précarité énergétique, à travers notamment la sensibilisation, la communication et l'innovation. Nous portons également notre soutien à des associations comme le Secours Populaire", poursuit Benjamin Poirier.

L'enjeu d'un Marketing Green

"Mettre en place un marketing"vert" est à la fois plus simple lorsque l'entreprise est par essence engagéemais aussi plus exigeant, car il faut aligner ses actions avec son ADN. Chez Planète OUI, nous avons fait le choix de ne faire aucun appel sortant, nous n'envoyons des kits de communication qu'aux clients qui en font la demande, on évite aussi le courrier ... de quoi mettre en cohérence stratégie de communication et conquête client", confie Benjamin Poirier.

"On apprend au fur à mesure, n par exemple, nous limitons au maximum les déchets dans notre façon de communiquer. Nous réduisons au maximum notre budget print (prospectus, cartes de visite, etc) en compensant par une utilisation raisonnée du digital. Par ailleurs, nous ne markétisons pas nos colis avec toujours plus de papiers et d'emballages à but commercial, nous réutilisons les papiers et cartons de nos fournisseurs pour protéger nos produits lors des livraisons. Le marketing vert peut ainsi être progressif. Nous pouvons débuter d'un marketing dit "passif", soit tout simplement le respect des lois imposées concernant les règles écologiques. Et aboutir à un marketing dit "innovant" où l'entreprise entreprend elle-même des recherches pour mettre en place de nouvelles normes écologiques. Actuellement, Aurore Market se situe au niveau d'un marketing vert "interne". Autrement dit, notre entreprise développe autant que possible un élan écologique dans sa structure en proposant des mesures écologiques sur le développement et la production de notre service", poursuit Roman Régis.

Un rôle important des collaborateurs

"Notre garde-fou n°1 pour la conservation de notre ADN, ce sont souvent nos salariés, eux-mêmes engagés. Et la solidarité se tourne aussi vers eux, avec un congé 2e parent obligatoire et rémunéré à 100% d'un mois, la possibilité de dons de CP entre collègues, une prime inflation doublée pour les plus petits salaires...", détaille Benjamin Poirier.

"Afin de solidariser et d'investir nos salariés, nous avons distribué à chacun d'entre eux un certain nombre d'actions de l'entreprise, communément connu sous le nom de BSPCE. Ainsi, chaque personne qui travaille chez Aurore Market ne le fait pas seulement pour les fondateurs mais aussi pour eux-mêmes et leurs collègues", ajoute Roman Régis.

Quelles perspectives ?

"Continuer dans cette dynamique car les choix éthiques réalisés nous ont permis de grossir très rapidement (de 30 000 à 150 000 clients en 3 ans)", conclut Benjamin Poirier.

"Pour nous, c'est aussi atteindre ce seuil symbolique d'une communauté de 100 000 personnes inscrite dans une consommation solidaire, écologique et éthique d'ici fin 2023", conclut à son tour Roman Régis.

Passionnée de veille et d'innovation, je suis à l'affût des dernières initiatives menées par les marques et enseignes ainsi que les nouveaux leviers marketing [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet