Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Ville Intelligente : quand la mobilité se réinvente en ville !

Publié par Barbara Haddad le - mis à jour à
Ville Intelligente : quand la mobilité se réinvente en ville !

Voiture autonome, nouvelles micro-mobilités, attrait croissant pour le vélo traditionnel ou électrique : quand la ville se vit aussi en mouvement, quelles sont les récentes innovations ?

Je m'abonne
  • Imprimer

Voiture : en route pour l'électromobilité !
Les véhicules sont, plus que jamais, équipés d'innovations technologiques, afin de faciliter la conduite, que ce soit en ville ou sur les longs trajets. Ainsi, l'ID.4, nouveau SUV 100% électriques de Volkswagen propose un assistant de conduite tandis que l'application Volkswagen EV Check analyse votre conduite pour savoir si vous êtes prêt(e) pour la mobilité électrique. La reconnaissance vocale s'invite aussi à bord des nouveaux véhicules permettant au conducteur de garder les mains sur le volant : Mercedes propose par exemple l'assistant connecté MBUX, qui permet la lecture à voix haute de ce qui est écrit sur l'écran en " text-to-speech" et la commande vocale, même si " les usages de la commande vocale sont encore très majoritairement au domicile des Français : seuls 38% des usagers l'utilisent en voiture contre 84% chez eux", précise Céline Lebrin, Directrice des études chez Isoskele. Il ne reste plus qu'à programmer la température de sa voiture avant de monter dedans et l'électromobilité devient réalité !

Vélo et micro-mobilité : l'attrait pour la slow life
Les véhicules hybrides se multiplient : la Citroën Ami est celle qui ressemble le plus à une voiture, mais on peut aussi évoquer la Renault Twizy, à laquelle devrait succéder EZ-1, biplace à destination de l'usage personnel mais également de l'autopartage. L'intérêt pour les trottinettes électriques reste soutenu : 640 000 unités ont été vendues en 2020, soit une progression de 34% en volume. En parallèle, le contexte de pandémie a permis au vélo de retrouver ses lettres de noblesse, représentant un geste à la fois écologique, sportif et utile pour éviter la proximité sociale : les ventes ont notamment augmenté de 117% entre le 12 mai et le 12 juin 2020 (source : Union Sport & Cycle). Là encore, l'innovation technologique est de mise, on peut citer des vélos électriques dernière génération comme Reevo Bike, Cowboy ou encore Angell, créé par Marc Simoncini, dont la promesse est pour chacun d'allier confort, performance, design et sécurité. Les services et accessoires associés à la pratique du vélo se multiplient : eBikeLabs par exemple, est une start-up qui a développé une IA capable d'empêcher le vol des vélos électriques. Elle identifie si la personne a le droit ou non d'utiliser le vélo et en cas de constat négatif, elle bloque le moteur. Les villes s'adaptent aussi à ces nouveaux modes de déplacement, comme Lille qui a ouvert au premier confinement de nouvelles pistes cyclables, qui devraient rester en place pour certaines, de façon définitive.

Quel avenir pour les transports en commun ?
Eux aussi amorcent leur mutation technologique : on peut citer pour exemples les véhicules propres roulant à l'hydrogène comme le Caetano Bus (Toyota Caetano Portugal) ou encore les véhicules autonomes comme le prototype de l'Urban loop développé avec les écoles et universités de Nancy. Il s'agit d'un système de capsule de deux places fonctionnant sur rails. L'innovation concerne également le paiement des titres de transport à l'instar de Witick qui a développé une application mobile pour l'achat et la validation de son ticket de façon dématérialisée et en sans contact via bluetooth sur le réseau TBM de Bordeaux. Le Groupe RATP expérimente de son côté, une bague connectée, dotée de la technologie NFC, développée par ICARE Technologies nommée "Aeklys by Starck" : "Portée au doigt, telle une bague, le voyageur n'a plus qu'à passer les bornes de validation pour rejoindre le réseau sur lequel il est autorisé d'accéder", explique un communiqué. Certains agents de station de la Ligne 14 la testent depuis le printemps 2021.

Ainsi, pour servir une plus grande liberté de mouvement en ville tout en adoptant une posture éco-responsable, notre façon de nous déplacer est en train d'évoluer. L'enjeu sera alors, pour les collectivités, celui de l'intermodalité et de créer des plateformes multimodales comme relais entre les différents modes de déplacement.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande