Recherche
Se connecter

Social selling: 4 étapes pour bien prospecter sur les réseaux sociaux

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer
  • Étape #2 : l'identification des prospects

Cette deuxième étape est celle qui fait toute la différence avec une stratégie de prospection traditionnelle. Avec Internet et les réseaux sociaux, vous avez tous les outils à votre disposition pour identifier les entreprises et les contacts qui correspondent le mieux à vos profils de client idéal et à vos personas.

Vos profils de client idéal sont tout simplement les types d'entreprise avec qui vous souhaitez travailler et avec qui vous avez les meilleurs résultats. Vous pouvez identifier votre profil de client idéal via, par exemple, des critères d'effectifs, de domaines d'activité ou encore de chiffre d'affaires.

Vos personas, quant à eux, sont des personnages fictifs qui représentent le portrait type de vos meilleurs clients. Pour définir un persona, vous devez répondre aux questions suivantes : quelle est sa fonction ? Quelles sont les problématiques qu'il rencontre ? Comment se forme-t-il, s'informe-t-il ? À quoi ressemble sa journée type? Tous ces éléments vous seront utiles pour les deux étapes suivantes.

Après avoir défini vos différents profils de client idéal et personas, vous devez maintenant vous tenir à l'écoute du marché pour identifier concrètement les prospects qui, un, regroupent ces critères et deux, sont déjà engagés dans leur parcours d'achat.

Ces prospects ont par exemple déjà visité, voire même téléchargé du contenu sur votre site internet. Ils s'informent sur des blogs, posent des questions sur des forums, partagent ou aiment du contenu relatif à leurs problématiques sur les réseaux sociaux.

Prenons le cas d'un tweet traitant d'un service que vous proposez, et dont un directeur commercial d'une entreprise correspondant à votre cible ferait partie des personnes ayant "aimé" le tweet. Ce responsable serait clairement un très bon prospect pour vous.

  • Étape #3 : l'entrée en contact

Dans le cadre d'une prospection traditionnelle, vos commerciaux fournissent un maximum d'efforts pour joindre le bon contact via des appels à froid et des e-mails impersonnels. Ils tiennent toujours le même discours institutionnel et proposent un rendez-vous à leurs prospects dans le but de leur faire une présentation commerciale. En vain.

Les acheteurs n'ont pas le temps de répondre aux dizaines de sollicitations dont ils sont victimes chaque semaine et sont fatigués de devoir répondre toujours aux mêmes questions autour de leur activité et surtout de leur chiffre d'affaires. Comme nous l'avons vu précédemment, l'acheteur souhaite désormais être rassuré et convaincu que vous êtes la bonne personne pour l'aider à atteindre ses objectifs et résoudre ses problématiques.

Avec Internet et les réseaux sociaux, vous avez à votre disposition pléthore d'informations pour agir différemment et personnaliser vos actions selon le contexte de l'acheteur. Vous pouvez notamment vous appuyer sur son activité sur les réseaux sociaux, les contenus qu'il partage ou encore son actualité. Comment faire concrètement ?

Dans l'étape précédente, vous avez identifié vos profils de client idéal et les personas. Maintenant, vous devez définir pour chacun de vos personas une séquence de messages vous permettant d'entrer efficacement en contact avec eux.

Il ne s'agit pas ici d'ajouter tous les prospects identifiés à vos réseaux sociaux, mais plutôt de commencer par engager la conversation via l'envoi de messages à forte valeur ajoutée. Reprenons notre directeur commercial de l'étape précédente : il a aimé le tweet et est une cible intéressante pour votre société. En vous rendant sur son profil LinkedIn, vous remarquez qu'il a aimé un article du type "Comment communiquer sur les réseaux sociaux". Le meilleur moyen d'entrer en contact avec lui est de lui envoyer un message lui proposant de télécharger votre livre blanc "Comment attirer de nouveaux clients avec les réseaux sociaux".

  • Étape #4 : la conversion du prospect en client

En fonction de son retour et de l'historique de ses actions vis-à-vis de vos communications (lectures, clics, partages, réponses...), vous pourrez jauger la pertinence et la maturité de votre prospect en lui donnant tout simplement une note. On parle de lead scoring. Cet historique et cette note vont ensuite vous permettre de lui envoyer des communications ultra-personnalisées et adaptées à son évolution dans le parcours d'achat.

Le but ici est d'entretenir une relation de qualité et d'alimenter de manière quasiment automatique votre prospect dans sa réflexion d'achat pour reprendre finalement contact avec lui au meilleur moment : celui de la signature. Dans cette optique, vous pouvez coupler vos actions de social selling à une solution de marketing automation.

Je m'abonne

Ludovic Salenne, fondateur de l'agence SLN web.

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Kompass

Construisez votre strategie social selling pas pas et generez des leads grace aux reseaux sociaux Vous etes convaincu que cest le moment de [...]

Sur le même sujet