Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

[Rencontre] Grégory Nicolaïdis : "L'écrit reste une force sur Internet"

Publié par Xavier Foucaud le
[Rencontre] Grégory Nicolaïdis : 'L'écrit reste une force sur Internet'

Je m'abonne
  • Imprimer

Les slameurs plus forts en storytelling

C'est par exemple le cas du blog Volkswagen & moi : "Le constructeur automobile avait besoin de 20 contenus par mois sur son blog corporate, révèle Grégory Nicolaïdis. L'idée était de parler de la marque sans trop la citer, pour apporter du contenu pertinent et une vraie valeur ajoutée aux lecteurs. Nous avons fait un test avec 5 rédacteurs aux profils différents : un journaliste automobile, un blogueur lifestyle, des slameurs, forts en storytelling et en narration. Depuis deux ans, les auteurs sélectionnés alimentent le blog". Spécialiste du contenu web (90% du contenu produit), YouLoveWords signe une charte avec ses auteurs, qui s'engagent sur la durée avec les clients de l'agence, souvent sur des missions récurrentes, à l'image du blog de Volkswagen.


Pour chaque projet, le rédacteur touche entre 40% et 70% du tarif payé par le client, YouLoveWords se commissionnant sur le reste. Un rédacteur expert peut ainsi gagner, pour 300 mots environ, entre 60€ et 105€ par texte. Quelques-uns signent leur contenu, même si cela n'est pas très demandé par les auteurs, selon Grégory Nicolaïdis. De son côté, YouLoveWords s'assure de la bonne gestion des projets, de la relecture au suivi des relations entre les auteurs et les marques pour lesquelles ils travaillent. "Nous essayons de limiter à 2 ou 3 allers-retours l'échange d'informations entre l'auteur et le client pour chaque livraison de contenu. S'il y en a plus, cela veut dire qu'il y a un problème".

"Certains rédacteurs sont plus capables que d'autres de transformer le contenu de la marque"

YouLoveWords compte actuellement une dizaine de collaborateurs. Avec un chiffre d'affaires de 500.000 € en 2014 (multiplié par trois par rapport à 2013), et actuellement en phase de levée de fonds, elle a pour ambition de devenir le leader européen de la production de contenus en ligne haut de gamme. Prochaines étapes : la mise en ligne en mars du nouveau site, avec un nouveau système de back office et une nouvelle offre tarifaire, plus adaptés aux annonceurs, avant de décliner la plateforme en versions anglaise et allemande d'ici la fin de l'année (10% des auteurs publient en langue étrangère).

En attendant, YouLoveWords continue de chercher à innover, afin de proposer aux marques de nouvelles idées de brand content : "On regarde par exemple en ce moment comment nous pourrions travailler avec l'application mobile tiltotology, qui permet, grâce au gyroscope du smartphone, de faire bouger l'image en faisant bouger le mobile. Cela offre de nouvelles possibilités de consommation du contenu à l'utilisateur", affirme un Grégory Nicolaïdis enthousiaste. L'agence touche déjà de nouveaux univers, comme par exemple avec l'humoriste Jamel Debbouze, venu la voir afin de trouver des talents pour l'aider à écrire de nouveaux sketchs.


GREGORY NICOLAIDIS :

2003 : Directeur marketing chez Universal Music France

2009 : Co-fondateur de WeLoveWords

2013 : Co-fondateur de YouLoveWords

Je m'abonne
Xavier Foucaud

Xavier Foucaud

Journaliste Community Manager

Journaliste Community Manager, je traite de l’actualité du social media et sélectionne pour vous chaque vendredi les 10 meilleures idées marketing de [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles