Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Comment Europe 1 gère sa présence sur les réseaux sociaux

Publié par Xavier Foucaud le
Comment Europe 1 gère sa présence sur les réseaux sociaux

Je m'abonne
  • Imprimer

Pouvez-vous citer une opération dont vous êtes particulièrement fier ?

Les 60 ans d'Europe 1 le 3 avril, ou l'opération #ObamaOnE1 en janvier 2014, ont très bien marché... L'idée est de faire en sorte qu'il se passe toujours quelque chose sur nos comptes : des interviews Twitter inaugurées avec #repondezJPE l'année dernière, où Jean-Pierre Elkabbach répondait aux questions des twittos, et récemment #WendyLive et #Ferrandlive, en passant par les couvertures Twitter des émissions spéciales comme la 3000e du Grand Direct des Médias de Jean-Marc Morandini avec #LGDM3000, pour laquelle nous avons figuré dans les Trending Topics France (NDLR : sujets les plus discutés du moment sur Twitter).

Nous proposons également en ce moment les Podiums Europe 1, une série de concerts dans toute la France, un dispositif décliné sur les réseaux sociaux. A titre personnel, j'ai aussi un très bon souvenir d'une opération sur l'exposition Edward Hopper en 2012 au Grand Palais à Paris, où nous avions effectué une visite de l'exposition en avant-première sur notre compte Twitter. Là encore, nous avions su innover sur les réseaux sociaux.


Combien de personnes gèrent la présence d'Europe 1 sur les réseaux sociaux ?

Nous sommes une dizaine à travailler sur le Social Media à Europe 1 (programmes, communication, rédaction). Pour ma part, je coordonne de manière transversale cette présence et les community managers des émissions. Ces derniers ont aussi un rôle important qui consiste à identifier les temps forts des émissions, les live tweeter, et les signaler en interne pour que l'on puisse les éditer sous forme de pastilles vidéo. Ils sont aussi chargés de modérer les messages qui sont diffusés dans le live vidéo Europe1+. Les comptes de la marque et des émissions sur les réseaux sociaux doivent accompagner l'antenne tout au long de la journée. Notre chance, c'est que sur la radio et sur les réseaux sociaux, le rythme est le même : l'instantané.

Quel est votre rôle auprès des journalistes et animateurs de la station ?

Aujourd'hui, Europe 1 est l'une des rédactions françaises les plus mobilisées sur Twitter avec plus de 150 journalistes actifs sur la plateforme (voir la liste Twitter de la rédaction). En tant que social media manager, j'ai animé des sessions de formations auprès des présentateurs, des reporters ou des rédacteurs web, sur différents niveaux ; mais la plupart du temps, les gens se sont en fait emparés naturellement du sujet. Certains ont même déjà une utilisation très poussée des fonctions de veilles et de recherche, comme les journalistes du Lab par exemple. Moi je suis là pour mettre de l'huile dans les rouages, être en support, par exemple en leur soufflant des bonnes pratiques, ou tout simplement en leur donnant de la visibilité avec des retweets du compte de la station @Europe1.

Je suis aussi là pour apporter une aide à la rédaction en cas de très grosse actualité, ce qui fût le cas pendant les évènements de janvier à Paris ou pendant les attaques de Tunis plus récemment. J'ai pu trouver des témoignages et des documents sur Twitter ou Facebook, et je les ai transmis à la rédaction. J'essaie toujours d'aider à enrichir nos émissions spéciales à l'antenne et sur le web.

Pouvez-vous nous parler des écrans installés devant vos studios pour afficher les tweets des émissions ?

Il s'agit d'une solution que nous avons développée avec la start-up belge très prometteuse TweetWall Pro, avec laquelle nous sommes dans un vrai partenariat depuis deux ans. Nous avançons ensemble, nous trouvons des idées et les mettons en forme. Ces écrans nous permettent d'afficher les tweets en studio, afin de sensibiliser notamment nos invités au live tweet. L'affichage des tweets sur le live vidéo Europe 1+, réalisé également grâce à cette start-up, nous permet d'accroître encore plus notre visibilité.


En quoi la social radio diffère-t-elle de la social TV ?

L'audience est forcément un peu moins importante que sur des couvertures live sur Twitter de grosses soirées télévisées, mais nous avons de plus en plus de monde sur nos live tweets, et surtout une conversation de plus en plus qualitative. Je pense que nos auditeurs apprécient qu'on leur donne la parole aussi par ce moyen-là. C'est par exemple le cas dans Europe Midi où Wendy Bouchard s'appuie de manière régulière sur les contributions des internautes. Jamais ils n'ont été si proches de nous. C'est une ère formidable pour l'expression et l'interactivité !

Vous pouvez suivre Jean-Noël Buisson sur Twitter sur son compte @jnbuisson.

Je m'abonne
Xavier Foucaud

Xavier Foucaud

Journaliste Community Manager

Journaliste Community Manager, je traite de l’actualité du social media et sélectionne pour vous chaque vendredi les 10 meilleures idées marketing de [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles