Publié par le | Mis à jour le

Je m'abonne
  • Imprimer

Pour éviter tout malentendu, l'annonceur peut, via un système de listes blanches et listes noires, déterminer sur quel contenu il souhaite que son message apparaisse. L'annonceur ne paie que si la vidéo publicitaire a été vue dans sa quasi-intégralité. Si l'internaute clique sur "Ignorer l'annonce", l'annonceur ne paye pas. Attention, dans ce type de communication, à bien veiller au respect du droit d'auteur, pour l'emploi, par exemple, de tel ou tel morceau de musique.

8 - No comment ?
"En cas de communication de crise ou de souci de relation client, mieux vaut ne pas fermer les commentaires d'une page Facebook officielle", rappelle Hervé Kabla. Car le plus souvent, la crise n'est pas liée au réseau social mais à un dysfonctionnement de la marque. Les médias sociaux ayant la mémoire courte, une crise "ordinaire" est appelée à disparaître en quelques heures. Avoir une page Facebook est un plus pour une marque car cela permet de canaliser les messages et quand, en cas de conflit, le bug se transforme en buzz positif, l'internaute qui était venu pour se plaindre peut devenir un ambassadeur de la marque, on line et off line.

"Les médias sociaux ayant la mémoire courte, une crise "ordinaire" est appelée à disparaître en quelques heures"

9 - Internaliser ou externaliser
Qui doit piloter la stratégie d'une campagne publicitaire sur les réseaux sociaux ? Qui doit gérer le compte Facebook ? L'enseigne ou une agence spécialisée ? Si l'entreprise ne peut s'extraire à 100 % d'un tel projet, elle peut aussi en confier la gestion à une agence. Cela peut même être préférable quand, par exemple, une entreprise s'aventure à confier les fonctions de community manager à un employé chargé soit de la sécurité d'un bâtiment ou d'un travail administratif, comme nous relate l'un de nos experts, se référant à une situation constatée dans le secteur de la grande distribution.

10 - LinkedIn, c'est pour les pros
LinkedIn est le réseau social professionnel par excellence. Aussi, le positionnement publicitaire y est forcément différent. Ici, on parle B to B. Ainsi, les critères de ciblage sont : le secteur d'activité, les études suivies, l'ancienneté dans une ­entreprise ou bien encore la localisation ­géographique. Si le coût au clic de 2€ est bien plus élevé qu'ailleurs, la publicité, sur LinkedIn, est d'une redoutable efficacité.

11 - La promesse Instagram
Propriété de Facebook, Instagram est à la fois une plateforme marketing et un réseau social de partage de photos. Et si elle ne compte, à ce jour, "que" 150 millions de membres, le taux d'adoption du média et le taux d'engagement constaté y sont assez élevés. Si aucun outil de campagne publicitaire n'y est encore disponible, plusieurs enseignes renommées y cultivent déjà avec succès leur image de marque. Certaines sociétés, à l'instar de Birchbox, l'utilisent même comme une véritable boutique en ligne.

ASTUCE N°3 : Twitter et le "second écran".
Un twittos qui regarde "The Voice" et tweette avec un hashtag #TheVoice sera repéré par Twitter et intégré sur un ciblage natif mis en place par la plateforme de microblogging, pour lui envoyer en push des publicités, des promotions ou du call-to-action.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Philippe Crouzillacq

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Social media

Par Eloïse COHEN

Sans surprise, le hashtag Covid 19 a été le plus ajouté, partagé et commenté en 2020. De manière plus générale, l'infographie, réalisée par [...]