Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Un nouvel outil promotionnel très puissant : le partage de contenus

Publié par Bernard Petitjean le

La consultation de contenus en ligne profite de l'augmentation des échanges "one to one" (téléphone, mail) et "one to all" (réseaux sociaux), les contenus étant de plus en plus partagés. Une aubaine pour les émetteurs d'information à l'origine des contenus partagés qui voient dans le partage de contenus un nouveau et puissant moyen de promotion.

  • Imprimer

Selon une récente étude AOL/Nielsen, 53% du temps passé sur Internet est consacré à la consultation de contenus contre 3% pour la consultation de courriels et 27% pour les échanges sur les réseaux sociaux.

Pour les professionnels de l’information, ces chiffres sont intéressants à deux égards : d’une part, ils confirment la réalité de la concurrence qu’exerce le web à l’égard des supports d’information traditionnels ; de l’autre, ils rassurent sur l’intérêt des internautes pour la recherche d’informations qui demeure majoritaire face aux échanges interpersonnels.

La même étude donne des informations sur le développement du partage de contenus, qui ne peuvent laisser indifférents les professionnels des médias et de la communication.

On y découvre ainsi, qu’en moyenne, 23% des messages échangés sur les réseaux sociaux contiennent un lien. Traduit en valeur absolue, ce pourcentage signifie que, chaque jour en France, 27 millions de messages envoyés via les réseaux sociaux ont pour objectif de faire connaître et de partager des contenus informatifs ou distractifs.

Tout producteur de contenus doit donc aujourd’hui considérer les internautes qui partagent des informations comme des relais promotionnels essentiels, et ceci pour trois raisons : ils sont de plus en plus nombreux à le faire, via les courriels ou les réseaux sociaux ; le partage d’information concerne désormais toutes les tranches d’âge, même s’il demeure plus souvent pratiqué par les moins de 35 ans ; enfin, ces internautes ne sont pas que des relais mais jouent un rôle essentiel de caution, comme l’indique le fait que 38% de ceux qui ont reçu une information d’un autre internaute la partagent à leur tour si elle a pour origine une personne de confiance.

Dernière nouvelle intéressante pour les éditeurs et dircoms : les contenus informatifs sont ceux qui sont le plus souvent partagés. Les informations de « culture populaire » viennent en tête avec 35%, suivies par les informations politiques, la culture et l’actualité en général, le transfert de liens à destination de sites de marques venant très loin derrière (4%).

<p>Apr&egrave;s avoir exerc&eacute; des responsabilit&eacute;s de r&eacute;dacteur en chef, directeur du marketing et &eacute;diteur [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles