Infographie WhatsApp et WeChat : état des lieux

Publié par Maud Vincent le

L'agence conseil en stratégie sociale dresse un état des lieux comparatif de deux des plus grandes applications de messagerie instantanée, qui mènent des stratégies opposées.

  • Imprimer

Si WhatsApp dépasse WeChat en nombre d'utilisateur, l'application chinoise n'hésite pas à en faire un outil marketing pour les marques à l'inverse de la messagerie instantanée acquise par Facebook qui refuse pour l'heure toute publicité.

Nombre d'utilisateurs : WeChat 0 / WhatsApp 1

Alors que fin 2013, l'application chinoise figurait en tête du classement des messageries instantanées dans le monde, l'application chinoise a depuis perdu du terrain au profit de WhatsApp qui voit son nombre d'utilisateurs continuer à croître.

Application numéro un en Chine, WeChat est utilisé par près de 468 millions de personnes dans le monde quand WhatsApp culmine à 700 millions d'utilisateurs actifs. En moins de 18 mois, la tendance s'est inversée : fin 2013, WeChat comptait 600 millions d'utilisateurs, suivi de près par WhatsApp qui en comptabilisait 590 millions.

Profil des utilisateurs : plus de 18-25 ans sur WeChat et de 25-35 ans sur WhatsApp

Si les deux messageries instantanées ont la faveur des jeunes générations avant tout, WeChat attire surtout les 18-25 ans qui représentent 45,4% de leur audience quand WhatsApp rassemble davantage de 25-35 ans (28 % contre 17% de 18-25 ans).

Publicité : WeChat 1 / WhatsApp 0

WeChat a fait le choix de la monétisation par la publicité. La plateforme sociale chinoise veut s'imposer comme un canal majeur pour la vente de biens de consommation. L'application génère ainsi 1,76 milliard de dollars de ventes indirectes en lifestyle en 2013 et 80 des utilisateurs suivent des comptes officiels. La bannière de marque qui s'affiche à la fin du message est le format publicitaire qu'a choisi WeChat pour monétiser sa plateforme. Plusieurs grandes marques collaborent et testent l'application comme Burberry, Starbucks ou Nike. A l'opposé, WhatsApp se concentre sur les fonctionnalités essentielles et refuse la publicité.


Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet