DossierDéploiement digital : la success story d'Oasis

Publié par Marie J. Guillet le

3 - Interview: "Une stratégie digitale doit être transmédia et convertir les fans en shoppers"

Oasis s'est empressé de déployer sa stratégie digitale à travers les différents médias disponibles. Interview avec Ramon Tafraise, directeur marketing d'Orangina Schweppes.

  • Imprimer

Votre succès digital est le fruit de quelle politique de communication?

Une bonne stratégie digitale est cohérente avec l'ADN de la marque. L'ADN d'Oasis, c'est du fruit, de la naturalité et du fun ! Le tout, de façon drôle et spontanée. D'où le choix des deux leviers de notre action digitale sur les réseaux sociaux: détournement de l'actualité et production de contenus de qualité, le tout sur un ton humoristique, avec force jeux de mots. On a construit un véritable écosystème relié à tous les médias et qui rejaillit en magasin. Cette création de trafic est une condition essentielle au succès de l'opération.

Quel bilan dressez-vous, au bout de quatre ans?

Nous avons appris qu'une stratégie pertinente se construisait dans la durée. Nous sommes partis de seulement 12 "petits fruits" pour arriver à une communauté de 3,5 millions de fans ! Sans notre passé, nous n'aurions pas pu lancer "L'effet Papayon", notre démarche n'aurait pas été comprise. Or, nous avons même été surpris par la puissance de feu de cette nouvelle campagne: en dix jours, nous avons eu 50 millions d'impressions ! Les quatre épisodes de la saga se sont étalés sur tout l'été.

Et demain?

Pour remettre les choses en perspective, il y a cinq ans, Twitter existait à peine ! Nous continuerons d'accompagner nos fans et suivrons trois axes majeurs: la mobilité, le data management et la connexion avec le shopper, celui qui prend le produit en magasin et n'est plus connecté dans les derniers 20 cm qui le séparent du linéaire.

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet