E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

Publié par Mégane Gensous le

Customer is watching you! Avec les réseaux sociaux, les marques ne sont plus à l'abri d'un bad buzz qui peut impacter au-delà de leur image, leur santé financière. Christophe Ginisty, directeur du digital de Ketchum Benelux, revient sur 7 cas d'e-réputation qui ont agité 2016 et leurs enseignements.

Je m'abonne
  • Imprimer
Foncia et le drapeau français


Les faits : Le 9 septembre 2016, un couple de retraités niçois reçoit un courrier de sa copropriété Foncia l'invitant à retirer le drapeau tricolore accroché dans son jardin. Le 15 septembre, la femme partage la lettre sur son compte Facebook dans un post public qui devient rapidement viral dans un contexte post-attentat. Le message prend particulièrement auprès de la communauté dite de la "fachosphère" mais aussi de personnalités politiques qui dénoncent plus ou moins violemment l'attitude jugée antipatriotique de Foncia. Ce dernier reprend rapidement le contrôle de la situation sur les réseaux sociaux en présentant ses excuses et en se désolidarisant de l'initiative isolée.

Les enseignements : "Le cas de Foncia illustre quelque chose de primordial à connaître dans la communication : rien ne demeure secret. Lorsqu'une entreprise envoie un message privé à un client, un partenaire ou même un collaborateur elle doit toujours avoir en tête qu'il pourra se retrouver sur la place publique et donc le rédiger en conséquence. Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous."


Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet