Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

F-boutiques : résultats du sondage E-marketing.fr

Publié par Xavier Foucaud le - mis à jour à
F-boutiques : résultats du sondage E-marketing.fr

Une f-boutique n'est pas efficace pour une marque, selon nos internautes. Pour la majorité des participants au sondage, Facebook reste un espace d'échange et un créateur de trafic plutôt qu'un véritable lieu d'achat.

Je m'abonne
  • Imprimer

Notre dernier sondage, publié sur E-marketing.fr du 6 février au 13 mars, a montré que les boutiques sur Facebook n’avaient pas encore convaincu les fans des marques. À la question "Une f-boutique est-elle efficace pour une marque ?", 39 % des 364 participants ont répondu oui, contre 61 % pour le non. Facebook se révèle un outil mal adapté à l’acte d’achat, comme l’ont souligné les internautes qui ont répondu à la seconde question "Quels sont les avantages ou inconvénients d’une f-boutique, selon vous ?"

Facebook n’est pas un site d'e-commerce et "reste avant tout un espace de loisir et d’échange", explique Karim, un internaute. Le réseau social ne manque cependant pas d’attrait pour favoriser l’acte d’achat : hausse du trafic sur le site e-commerce de la marque, possibilité de pratiquer des offres uniques… En contrepartie, une marque reste dépendante de Facebook et de ses CGV, qui changent régulièrement. "Et si un jour Facebook décide que pour toute boutique, un droit d’entrée de 10 000 euros ou un bail locatif est nécessaire ? Que feront ceux qui n’ont pas d’autre plateforme de vente ?" se demande Virginie, une internaute.

Face à ces inconvénients, certains préfèrent ne voir en Facebook qu'un outil marketing. "Il permet d’augmenter le taux d’engagement de sa communauté, de recruter des fans et de générer du trafic sur son site web", précise Patrick. D’autres s’appuient justement sur ce lien entre la marque et sa communauté pour justifier la présence d’une f-boutique, à l'instar de Thomas, un internaute : "Il faut qu’elle propose des avantages spécifiques pour les fans, des offres exclusives".

Une f-boutique n’aurait-elle d’intérêt qu’en mettant en avant des offres différentes du site web de la marque ? C’est ce que semblent attendre les internautes. Pour les marques, la solution peut passer par la création de f-boutiques éphémères proposant des tarifs promotionnels à durée limitée. C’est ce qu’a récemment réalisé Orange Jeux, en partenariat avec l'agence Pepita. Pendant un mois, les fans ont pu acheter des produits directement depuis la page Facebook, de manière interactive. Ils recevaient ainsi des offres spéciales sur leur mur et partageaient certaines offres avec leurs amis.

D’autres marques françaises, comme La Redoute ou Lacoste, ont tenté l’aventure d’ouvrir une f-boutique sur leur page Facebook. Le réseau social, qui veut mettre en avant sa propre monnaie, les "Facebook credits", pourrait à l’avenir développer cet outil pour attirer encore plus les marques. D’autant que les concurrents arrivent. Pinterest, le réseau social qui fait parler de lui actuellement, va-t-il à son tour développer des "p-boutiques" pour les marques ? Une idée à suivre…

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande