Recherche
Se connecter

La SNCF dévoile le volet social du lancement de TGV InOui

Publié par le - mis à jour à
La SNCF dévoile le volet social du lancement de TGV InOui

Dans le cadre du lancement de la marque TGV InOui, la SNCF a su profiter d'une erreur qui s'est glissée dans le film de marque pour monter un dispositif d'influence atypique.

Abonnez-vous à partir de 16,20€
  • Imprimer

Pour accompagner le lancement officiel de la marque TGV InOui, la SNCF déploie une campagne 360°, dont les spots TV et les visuels OOH sont le fer de lance, mais qui dispose aussi d'un volet digital et surtout social pour le moins innovant : "Nous nous sommes aperçus qu'il y avait un faux raccord dans le montage du film de marque. Sur la dernière scène, le chien de la famille a disparu. Plutôt que de corriger l'erreur, nous nous en sommes emparés", explique Julien Fere, directeur de la communication externe voyage de la SNCF.


Après avoir un temps pensé à sponsoriser l'émission "Faux-raccord" sur Allociné, afin de prolonger le dispositif mis en place sur le site spécialisé autour du film de marque (au-delà de la diffusion des teasers du spot, le film dispose de sa propre fiche sur la plateforme), la SNCF a opté pour un dispositif social centré sur l'influence.

Quand la SNCF collabore avec un influenceur qui a du chien

Dès le 21 septembre, lendemain du lancement, des influenceurs ont fait le trajet Lyon-Paris en compagnie de " Bobby ", le chien. Leurs posts ont servi de lancement à l'opération " où est passé Bobby ". "Pendant trois semaines, nos réseaux sociaux seront alimentés par les aventures de Bobby, qui mettront d'ailleurs discrètement en avant les nouveaux services à bord, tandis que le chien va apparaître dans les posts d'influenceurs partout en France, dont notamment ceux... d'un influenceur chien." De là découle une série d'activations, du post classique au filtre Instagram, sans oublier des jeux-concours. Et si les posts seront légèrement sponsorisés - pas plus de quelques centaines d'euros selon le directeur - le but reste l'engagement : "Nous voulons que les gens interagissent et s'emparent positivement de la marque, alors qu'avant, quand nous présentions un nouveau logo, il était détourné pour en faire un escargot."

Pour aller plus loin :

La SNCF dévoile un plan média ambitieux pour sa nouvelle marque TGV InOui


Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet