Recherche
Se connecter

A qui les consommateurs accordent-ils le plus leur confiance ?

Publié par le - mis à jour à
A qui les consommateurs accordent-ils le plus leur confiance ?

L'étude Dimension 2019 réalisée par Kantar rappelle l'importance de la confiance dans les stratégies marketing des marques.

Je m'abonne
  • Imprimer

Dans un contexte de défiance des consommateurs envers les marques, les médias et plus généralement les institutions, remettre la confiance au coeur de sa stratégie marketing est la priorité de l'année pour les marques. L'étude "Dimension 2019" menée par Kantar rappelle ainsi l'importance de faire preuve de plus d'authenticité et de transparence : pour 67 % des consommateurs il est important d'identifier toutes les communications payées par les marques. "Il y a des milliers de messages de marques par jour. Mais les consommateurs sont très sélectifs aujourd'hui, ce sont des pros de la communication, notamment les cibles jeunes qui voient très bien si la marque est respectueuse et si on peut lui faire confiance : si les actes et les contenus correspondent à cette caution qu'ils lui apportent", souligne Philipp Schmidt chez Prisma Media Solutions dans le communiqué de presse de Kantar.

La famille et les amis véhiculent une confiance forte

L'étude met en évidence l'influence grandissante des techniques non publicitaires afin d'engager une relation de confiance avec les consommateurs. Alors que les adblockers et le RGPD sont passés par là, la génération d'aujourd'hui trie les sources d'information à la baguette. "Le consommateur décrypte. La publicité est là pour créer des histoires de marques et faire vendre, le consommateur le sait très bien. Donc il faut une publicité honnête qui raconte une histoire de produits honnêtes", ajoute Gautier Picquet chez Publicis.

À la question, quelles sources les consommateurs accordent-ils leur confiance ?, les Français disent un grand oui aux amis et à la famille avec 72 %, devançant notamment Internet (64 %), le social media (42 %) ou encore les blogs (40 %). "Dans cette société axée sur les données, nous ne devrions pas oublier les choses intangibles que peuvent faire les RP. Elles peuvent créer de la crédibilité, de l'authenticité et du désir", abonde Emily Morgan, The Red Consultancy, via le communique de presse de Kantar. Le contexte joue également un rôle majeur : 65 % d'entre eux se prétendent neutres vis-à-vis de la publicité ou déclarent même l'apprécier, quand 48 % apprécient davantage les publicités sur leurs plateformes de prédilection.


Je m'abonne

Du sport au marketing, il n’y a qu’un pas. Je traite tous les aspects du marketing pour Emarketing.fr et le magazine Marketing. Pour en savoir plus : [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Social media

Par Salomé Kourdouli

Le CMIT (Club des marketeurs in tech) et Faber Content se sont associés pour une enquête révélant le profil des influenceurs B2B choisis par [...]