Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Le formule secrète du Quality Score de Google Ads enfin décryptée ?

Publié par Elodie Gros-Désir le - mis à jour à
Le formule secrète du Quality Score de Google Ads enfin décryptée ?

JVWEB est la première entreprise à avoir trouvé la formule du Quality Score sur Google Ads. Jonathan Vidor, fondateur de l'entreprise, revient sur le processus ayant permis d'aboutir à cette trouvaille.

Je m'abonne
  • Imprimer

JVWEB est une agence qui facilite le marketing en ligne. Elle aide les annonceurs à optimiser leurs résultats sur Google Ads, Facebook Ads et le référencement naturel. Pour eux elle prend en charge la rédaction des annonces, le choix des pages de destination et le calcul des statistiques afin de savoir si ces choix sont rentables ou non.

Sur Google, les annonceurs paient à chaque clic. Plus il y a de concurrence, plus le prix du clic augmente. Le prix varie aussi en fonction des mots-clés utilisés : à titre d'exemple, les mots " appartement neuf " ou " machine à coudre " ne seront pas au même prix. Les produits éligibles à la vente ne génèrent d'ailleurs pas les mêmes marges ou les mêmes taux d'achat. " Si Google s'arrête là, ça veut dire que celui qui a le plus d'argent va aussi être celui qui va avoir la première place. Sauf que pour Google, c'est un peu gênant : il faut que l'internaute en face soit intéressé. " explique Jonathan Vidor. " Il y a quelques années, quand vous tapiez 'voiture écologique' sur Google, vous tombiez sur la Renault Zoé parce qu'à l'époque c'était l'une des toutes premières voitures électriques. "" Aujourd'hui, si vous tapez la même chose dans votre moteur de recherche, les résultats ne seront pas les mêmes parce que 'voiture écologique' n'est plus forcément associé à 'voiture électrique'. "

" C'est pour ça que Google a ajouté une notion de qualité : les publicités qui ne sont pas en lien avec le mot-clé demandé vont souvent se retrouver empêchées d'être affichées, et ce, à cause de l'augmentation du prix du clic. Si un annonceur veut absolument être présent, même s'il est éloigné de la thématique, il devra payer extrêmement cher. Plus la note de l'annonce est basse et plus l'impact en termes de prix est fort ".

Cette note de qualité est un concept qui existe depuis quelque temps sur Google. C'est ce que l'on appelle le Quality Score. Il était facile de la calculer parce qu'elle était donnée par Google, mais plus difficile de la calculer dans le temps parce qu'il fallait pouvoir la comparer. " Il fallait avoir deux concurrents, qui s'affichent sur le même mot-clé, la semaine pour faire les analyses, ce qui s'avère un peu compliqué. " détaille le fondateur. " Avec nos 400 clients, c'était d'autant plus difficile d'en trouver deux en concurrence sur le même mot, la même semaine. C'est pour remédier à ce problème que la technologie SEISO, permettant d'auditer les comptes Google Ads, a été inventée. En réalisant ces audits, on a eu accès à 15 000 clients SEISO donc à plus de concurrents. On a ainsi pu réaliser des analyses afin de déterminer ce qui passait quand il y avait un écart de note sur les différents critères du Quality Score. C'est d'ailleurs comme ça qu'on s'est aperçu que chaque critère avait des problèmes différents ".

Grâce à la solution SEISO, JVWEB a découvert que le Quality Score Google divisait sa note en trois parties. " En premier lieu on retrouve le taux de clic attendu. Quand vous êtes sur Google et que vous tapez par exemple 'voiture électrique', les gens auront plutôt le réflexe de cliquer sur les premiers résultats affichés. Mais si personne ne clique sur le premier, et que tout le monde passe au deuxième, ça veut dire que la première annonce n'intéresse pas l'internaute et qu'il n'est pas intéressant pour Google de la placer à cette position-là sur ce mot-clé. La deuxième notion est la pertinence de l'annonce. C'est-à-dire, 'est-ce que votre annonce parle de la même thématique que le mot-clé demandé'. Le troisième critère est celui de 'landing page experience' : est-ce que la page est conviviale. À ce moment-là, on va s'attarder sur la manière dont la page aborde le sujet. Donc Google prend ces trois critères et en fait des notes. Ces dernières vont ensuite vous indiquer si vous êtes au-dessus de la moyenne, dans la moyenne ou inférieur à la moyenne. Après chaque note a un poids qui n'est pas le même. C'est comme cela qu'on s'est aperçu que le taux de clic est le critère le plus important pour Google. En deuxième position on retrouve la 'landing page experience' et en dernier la pertinence de l'annonce ".

Exemple:


" Cette formule est importante parce qu'en augmentant son Quality Score, l'annonceur peut faire baisser le prix du clic. Et ça peut aller jusqu'à 30% ou 40% de baisse. Grâce à cette technique, les annonceurs pourront faire des économies sur le mois qu'ils pourront soit garder pour eux, soit ou réinvestir. "


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande