Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

[Tribune] Les employés soulignent l'importance de l'audio

Publié par le - mis à jour à
[Tribune] Les employés soulignent l'importance de l'audio

L'importance de l'audio a largement été souligné par les employés, un signal fort que les chefs d'entreprise doivent prendre en compte.

Je m'abonne
  • Imprimer

Jusqu'en 2020, assurément avant la pandémie, un large consensus plaçait les ordinateurs portables au sommet de la hiérarchie des outils de travail à distance/hybrides. Pour de nombreux employés, l'accès à un ordinateur portable était un facteur décisif du travail à l'extérieur de l'environnement de bureau. Après tout, les ordinateurs portables sont en effet le nerf du travail hybride et constituent des outils polyvalents qui permettent aux travailleurs d'effectuer plusieurs tâches simultanément.

Toutefois, après plus d'une année passée à travailler dans les conditions de la pandémie et alors que la crise laisse progressivement place à la reprise, les comportements ont changé. Les ordinateurs portables ont été supplantés par la technologie audio en termes d'importance dans toutes les configurations professionnelles.

Selon une récente étude que nous avons menée avec l'institut Sapio Reseach, 86% des décisionnaires des entreprises du monde entier estiment que la technologie audio a gagné de l'importance l'année dernière. De plus, environ deux tiers d'entre eux accordent plus d'importance à l'équipement audio qu'aux ordinateurs portables, quelle que soit la configuration professionnelle. Les chefs d'entreprise sont conscients de ce changement et agissent en fonction de cette redéfinition des priorités - 72% déclarent dépenser plus aujourd'hui pour obtenir un produit de meilleure qualité. En France, 56% des salariés Français s'attendent à une augmentation des investissements audio en entreprise dans le futur.

Pourquoi les ordinateurs portable sont-ils supplantés par les outils audio à l'ère du travail hybride ?

Plusieurs facteurs interviennent sans doute dans ce changement de perception. Auparavant, les configurations de travail à distance ou hybrides étaient généralement utilisées à court terme. Les employés pouvaient alors simplement reporter des échanges plus approfondis à une date où ils pourraient se dérouler en présentiel. Dans l'intervalle, ils composaient avec les e-mails et les systèmes de messagerie électronique.

Mais dès lors qu'il a été impossible de se rencontrer en face à face pendant de longues périodes, cette approche n'a plus fonctionné. Il a fallu trouver des moyens de communiquer clairement et efficacement depuis un large éventail de lieux et d'espaces. Les chefs d'entreprise sont de plus en plus conscients qu'une technologie audio de haute qualité est la clé pour y parvenir. Cependant, l'importance de l'audio ne peut pas être attribuée exclusivement à la COVID. Notre étude révèle que la reconnaissance de l'importance de l'audio continue à progresser depuis 2020, plus d'un an après le début de la pandémie.

Les employés étant désormais installés dans des schémas de travail hybrides à long terme, beaucoup d'entre eux ont constaté les avantages de ces derniers en termes de productivité et d'équilibre entre vie professionnelle et vie privée - des avantages qu'ils ont bien entendu envie de conserver. Ces effets positifs sont cependant atténués par un risque extrêmement tangible de burn-out numérique et une tolérance réduite aux problèmes de communication audio, notamment les interruptions intempestives, les bruits de fond ou encore les réunions virtuelles de mauvaise qualité.

Alors que les chefs d'entreprise ont largement conscience de cette problématique partout dans le monde et augmentent leurs investissements audio pour atténuer les problèmes, il existe une variation importante par région. 80% des personnes interrogées en Chine déclarent qu'un équipement audio de haute qualité est essentiel et une très grande majorité d'entre-elles (93 %) se dit prête à payer plus cher pour la qualité. En revanche, les personnes interrogées aux États-Unis sont plus réticentes à payer plus cher pour obtenir des produits de qualité (58%). Et dans la mesure où les attentes des travailleurs tendent vers des configurations de travail hybride plus efficaces, il y a lieu de penser que la réponse de la Chine est beaucoup plus dans l'ère du temps.

Consulter les employés est essentiel pour faire un bon achat d'outils audio

L'époque où une mauvaise qualité audio était considérée comme un désagrément mineur est révolue. L'étude révèle que, quelle que soit la configuration professionnelle, les représentants des entreprises accordent plus d'importance à l'audio qu'aux ordinateurs portables. Cela vaut notamment pour les interactions personnelles : communication avec les clients (30%) et les membres de l'équipe (26%). Même dans les configurations où un ordinateur portable est incontournable, comme pour le travail nomade ou pour faire une présentation, les outils audio sont systématiquement jugés un peu plus importants.

Cependant, si la technologie audio occupe désormais une position plus dominante dans l'esprit des chefs d'entreprise, il est beaucoup moins évident de comprendre exactement comment et où investir. Une solution simple consiste à améliorer la consultation des employés sur l'évolution des exigences de leurs fonctions et la meilleure façon pour les entreprises de les aider à s'adapter à ces changements. Notre étude a mis en évidence une reconnaissance du rôle potentiel d'une consultation efficace. 70% des chefs d'entreprise reconnaissent l'importance essentielle ou très élevée de la consultation des employés pour prendre des décisions en matière d'investissement audio.

De nombreux chefs d'entreprise reconnaissent également qu'il est possible d'améliorer les politiques internes en matière de télétravail et de travail hybride - 88% d'entre eux admettent qu'il est nécessaire d'optimiser la politique et la réglementation concernant les configurations de travail à domicile/hybride. Néanmoins, les entreprises n'ont pas à attendre une modification de la législation pour cela. Celles qui ont à coeur de préserver le bien-être de leurs employés, de maintenir la productivité et d'attirer des talents natifs de l'ère numérique seraient avisées d'être à l'écoute des points de vue de leur personnel et de prendre une longueur d'avance.

Les entreprises financières font figure de chef de file en matière d'investissement audio.

Parallèlement aux bouleversements mondiaux, l'étude a révélé des différences sectorielles en matière de priorisation des technologies audio de haute qualité et au niveau des investissements prévus. Le secteur de la finance est à la pointe en termes d'investissement global attendu (71% des personnes interrogées s'attendent à une augmentation des investissements) que de régularité des investissements (46% des décisionnaires prévoient d'investir chaque année).

Alors que la tendance à l'augmentation des investissements audio est constante dans tous les secteurs, il existe néanmoins des obstacles potentiels à leur développement, notamment les cycles d'investissement de deux à trois ans privilégiés par certains secteurs, dont celui de la santé, de l'hôtellerie et de l'éducation. Ces cycles ne sont sans doute pas assez fréquents pour répondre aux attentes des employés ou à des changements de réglementations, en particulier dans un contexte mouvant.

Le message des entreprises du monde entier est clair. La technologie audio est la priorité absolue dans le cadre d'un modèle de travail hybride. Ce message est largement entendu et compris des chefs d'entreprise. Ceux qui montreront la voie ont de grandes chances de prendre une longueur d'avance sur la concurrence et de servir de modèle pour les autres.

L'auteur : Axel Perret-Gentil, Directeur commercial Europe du Sud - EPOS
Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande