Recherche
Se connecter

Urban Decay inaugure sa première boutique à Paris

Publié par Christelle Magaud le

Irrévérencieuse, extravagante, décalée... Les qualificatifs ne manquent pas pour décrire Urban Decay, marque de cosmétique américaine rachetée par L'Oréal Groupe en 2012. Le 10 décembre, elle a inauguré sa première boutique française à Paris, dans le 3e arrondissement. Sa cible : les beauty junkies.

Je m'abonne
  • Imprimer
Urban Decay bouscule les codes de la cosmétique

Des couleurs agressives, de la musique forte, des spots clignotants et des messages provocants comme "color is drug"... le tout sur un écran géant de plus de 5 mètres de haut. C'est la première chose qui frappe quand on pénètre dans cette boutique, installée au 48 rue des Francs-Bourgeois, à l'emplacement même où était installé, il y a un an, le pop-up.

Il est vrai qu' Urban Decay détone dans le milieu plutôt lisse de la cosmétique. Et ce, dès son lancement, en 1996. Au démarrage, elle cherchait déjà à choquer avec son slogan "Does pink make you puke?" ("Le rose te fait-il vomir?"). Exit les couleurs classiques ! Bonjour les teintes tout à fait uniques, notamment le violet, qui reste encore aujourd'hui emblématique de la marque. Le slogan qui a suivi est d'ailleurs resté dans le ton: "Burn Barbie Burn!" Tout un programme.

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Retail

Par Dalila Bouaziz

Pour la première fois, l'enseigne de vêtements, chaussures et accessoires ouvre samedi 24 août son premier magasin parisien, situé rue de Rennes, [...]