Recherche
Se connecter

Shop-In-Shop en France : quand les marques s'invitent entre elles !

Publié par Barbara Haddad le

Corner, pop-up store ou encore shop-in-shop, les retailers n'hésitent plus à convier d'autres marques dans leurs magasins. Serait-ce une nouvelle approche servicielle pour faciliter l'expérience shopping ou une dernière tentative pour déjouer le développement du e-commerce?

Je m'abonne
  • Imprimer
Géant Casino : la recherche d'expertises complémentaires

"L'invitation d'autres marques au sein de nos hypermarchés a commencé fin 2017, avec l'implantation de corners Cdiscount dans les hypermarchés Géant Casino", explique la direction de la communication. Il s'agit d'espaces dédiés, de 400 à 700 m2 véritablement scénarisés, avec un parcours de visite où tous les meubles exposés peuvent être achetés : "Les clients peuvent passer en caisse sur le corner Cdiscount ou au niveau de celles de l'hypermarché. Grâce à des tablettes géantes, ils peuvent aussi commander un produit dans une autre couleur par exemple non disponible en magasin sur le site e-commerce. La livraison se fera alors au drive ou à domicile", détaille l'équipe de direction de Géant Casino. Il y a, à date, une quarantaine de corners Cdiscount, qui ont prouvé leur impact sur le chiffre d'affaires de l'enseigne de grande distribution : " Quand un Géant ouvre un corner, il fait deux points de CA en plus", précise les équipes de Géant Casino. Ce succès amène cette année Géant Casino a multiplié les nouvelles initiatives comme l'installation de shop-in-shop Maty pour proposer une offre de bijoux de qualité mais aussi l'arrivée de Colombus Café & Co dans le magasin de Saint-Etienne pour que les clients aient à disposition une offre de snacking et de collations. Enfin, un test a été mené cet été avec l'enseigne d'achat et de revente de produits d'occasion Easy Cash, pour que les clients puissent ramener des produits high-tech et électroménager en échange de bons d'achat valables dans l'hypermarché. Cette dernière initiative, plus originale, permet de mixer deux tendances du retail, celle du shop-in-shop avec l'apparition des produits de seconde main dans les magasins.

La bonne pratique : Tisser des partenariats avec des marques qui apportent une expertise réellement complémentaire pour ses clients.



Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet