La saga Tati : des bacs à fouille à la fast fashion

Publié par Christelle Magaud le

Des premiers bacs à fouille, en 1948, à son dernier concept mode d'aujourd'hui, Tati a bien changé. L'occasion pour nous de revenir sur son histoire et sur les recettes de son succès.

Je m'abonne
  • Imprimer
Déc 2014 : création pop up Chantal Thomass

(ici Emmanuel Deroude, pdg de Tati et la créatrice Chantal Thomass).

Cinquante produits dans l'univers de la maison ont été signés Chantal Thomass (dont 40 vendus à moins de 10 euros). Les fashionistas n'ont pas résisté à l'appel ! L'opération, qui a été mise en avant via un pop-up store à la gare St Lazare, a généré plus d'un million d'euros de chiffre d'affaires en cinq semaines.

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet