La saga Tati : des bacs à fouille à la fast fashion

Publié par Christelle Magaud le

Des premiers bacs à fouille, en 1948, à son dernier concept mode d'aujourd'hui, Tati a bien changé. L'occasion pour nous de revenir sur son histoire et sur les recettes de son succès.

Je m'abonne
  • Imprimer
1948 : création de Tati

Jules Ouaki invente et ouvre le premier libre-service textile de 50m2 à Barbès sur le boulevard Rochechouart. La marque s'appelle Tati en souvenir de Tita, le surnom de la mère du fondateur.

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Retail

Par Dalila Bouaziz

L'enseigne d'ameublement et de décoration accélère sa transformation numérique en investissant 250 millions d'euros en France pour les deux [...]