Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Retail : quelles bonnes pratiques drive-to-store pour la reprise ?

Publié par Clément Fages le

Plongées dans un contexte sanitaire incertain, les enseignes se digitalisent pour faire face au reconfinement, tout en préparant le retour à la normale. Diffusion du catalogue sur YouTube, bons d'achat digitaux d'HighCo, push mobile avec S4M ou écrans de Cenareo... voici huit pistes à suivre !

Je m'abonne
  • Imprimer
Adapter ses communications en local

Portée par l'interdiction temporaire du prospectus papier du printemps dernier, puis par le risque d'interdiction définitive de cette pratique par la " loi antigaspillage ", Armis a doublé son CA l'an dernier. Ce spécialiste de la digitalisation du prospectus vient de lancer une offre de geocibling permettant aux annonceurs de ne communiquer, en search, social ou display, que dans leur zone de chalandise, selon le découpage IRIS de l'Insee. Impossible chez Google ou Facebook, qui n'offrent qu'un ciblage limité à un rayon d'un kilomètre autour du magasin, ou en fonction du code postal. " Couvre-feu, confinement... la situation de chaque magasin diffère souvent, et certaines offres ne sont pas disponibles dans l'enseigne la plus proche. Avec notre solution, nous divisons par trois le ratio de recouvrement entre deux magasins d'une même enseigne ", explique Dan Gomplewicz, cofondateur d'Armis. Ce dernier rappelle l'importance des clients qui commencent leur parcours en ligne : " Le client omnicanal a un taux de nourriture plus élevé qu'un client exclusivement physique ou exclusivement offline et online. "

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet