La personnalisation n'est pas l'avenir du retail : c'est son présent

Publié par Stéphane Guillard le

Nous sommes à l'ère de la personnalisation. Les produits customisés permettent aux consommateurs d'exprimer leur individualité, de se différencier, et les marques qui l'ont compris s'attirent leurs faveurs. L'agence J. Walter Thompson s'est penchée sur les réalisations des pionniers en la matière.

Je m'abonne
  • Imprimer
Ministry of supply

La marque de businesswear Ministry of Supply a installé des machines à tricoter en 3D dans son flagship de Boston pour permettre à ses clients de customiser des vestes le temps d'une visite en boutique. Le processus dure environ 90 minutes et coûte 345$.

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet