Nouveau Confinement : comment les marques et médias s'adaptent-ils ?

Publié par Barbara Haddad le

Un second confinement était redouté tant pour le quotidien personnel que professionnel, il vient d'être annoncé. Comment les marques, retailers, médias font-ils preuve de résilience et quelles sont les actions mises en place ?

Je m'abonne
  • Imprimer
Une anticipation sur les stocks

Certains e-commerçants ont adopté une posture préventive face à un contexte qui devenait ces derniers jours de plus en plus inquiétants et qui laissait présager un nouveau confinement. C'est le cas de La Fourche, magasin bio en ligne qui propose une sélection de produits bio de qualité et issus d'une production responsable à des prix jusqu'à 50% moins élevés que dans le commerce :

" Nous avons bien anticipé le confinement afin de pouvoir répondre à la demande des Français : Nous avons augmenté nos stocks notamment sur les produits essentiels et sur les gros formats. Par ailleurs, pour éviter les ruptures de stock, nous avons limité la quantité d'unités qu'il est possible de commander sur certains produits essentiels (papier toilette par ex). Afin d'être sûrs de pouvoir garantir la livraison, nous avons anticipé la fermeture des commerces non essentiels en bloquant la possibilité de se faire livrer en point relais. Nous ne proposons plus que la livraison à domicile. Ainsi, les Français sont sûrs de recevoir leurs commandes, même celles effectuées ces derniers jours", explique dans un communiqué Lucas Lefebvre, co-fondateur de La Fourche.

Des craintes qui se sont avérées malheureusement vérifiées : La Fource a vu, sur les journées du 27 et 28 octobre une augmentation considérable des ventes de pâtes (+126%), de farines et levures (+163%) et de papier toilette (+50%).

Inquiets à l'idée d'une pénurie de produits de première nécessité mais également de la foule se ruant dans les grandes surfaces, ils ont ainsi privilégié les achats de produits alimentaires en ligne : " Le nombre de commandes est similaire à celui du premier confinement. En revanche, le panier moyen a augmenté de 20% passant d'une moyenne de 91€ sur le mois d'octobre à 105€ sur le 28 octobre 2020", précise Lucas Lefebvre.

Il est en outre supérieur à celui de mars, au plus fort de la crise, qui atteignait 95€.

Site : https://lafourche.fr

Passionnée de veille et d'innovation, je suis à l'affût des dernières initiatives menées par les marques et enseignes ainsi que les nouveaux leviers marketing [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Retail

Par Fiona Gentilleau

Emarsys, fournisseurs de logiciels marketing, lance AI Stylist, plateforme de personnalisation destinée aux marques sur le web. Objectif? Offrir [...]