Les 3 tendances phares du Retail's Big Show 2020

Publié par Dalila Bouaziz le

La grand-messe mondiale de la vente au détail et de la distribution, le Retail's Big Show, vient de fermer ses portes à New York. Cette année, pas de grande révolution technologique mais de nouveaux cas d'usage de l'IA pour une meilleure exécution en magasin et en entrepôt. Retour sur les trois thématiques phares du salon.

Je m'abonne
  • Imprimer
L'optimisation des opérations en magasin

Pour cette 109e édition du Retail's Big Show, les éditeurs et start-up du salon sont allés plus loin dans l'optimisation des opérations en magasin. Objectifs ? Libérer les conseillers des tâches fastidieuses en back office - en leur faisant gagner du temps- afin de leur permettre de se concentrer sur l'accompagnement des clients en magasin. Exemple avec la start-up texane Pensa Systems qui travaille sur un drone en point de vente pour détecter les produits manquants. Via l'intelligence artificielle, ses drones autonomes analysent et reconnaissent les produits sur les étagères des magasins, fournissant des données cruciales pour minimiser les ruptures de stock, optimiser la planification des produits et augmenter les revenus et la rentabilité des distributeurs. Autre start-up, Belive.AI capture les ruptures en temps réel des rayons en magasins via des caméras fixes accrochées sur les gondoles des linéaires munies de capteurs d'images et de reconnaissance des produits. En France, Intermarché va déployer cette solution dans deux hypermarchés de son réseau, de son côté Système U, après un POC réussi, va procéder à un test dans ses enseignes. Cet outil propose ainsi des solutions SaaS basées sur l'IA, destinées notamment à l'optimisation des opérations en magasin, du merchandising et de l'expérience d'achat.

Dans les allées du salon, les caddies intelligents se sont multipliés cette année comme avec la start-up Walkout. La jeune pousse a présenté un caddie connecté qui reconnaît les produits ajoutés. Autre exemple, avec le caddie intelligent de la jeune pousse Caper, déjà présente l'an dernier, celui-ci équipé de scanners et d'un écran tactile peut scanner et traiter les paiements, ainsi que faire de la publicité pour les produits et aider les acheteurs dans le magasin avec le petit écran tactile sur le dessus du caddie. Caper utilise des caméras et des capteurs de poids dans les chariots pour reconnaître automatiquement les produits lorsqu'ils sont ajoutés. "Il était possible d'essayer le caddie connecté de Caper grandeur nature, chez Foodcellar à Long Island City, souligne Arnaud Cartigny, vice-président en charge des activités Retail et Luxe de CGI Business Consulting. Une expérience intéressante, même si largement perfectible : vous n'avez pas d'identification du produit retiré, seulement deux rayons du point de vente ont été numérisés et donc reconnus par le caddie. Aussi, le client doit procéder à un scan manuel des autres produits de son panier. À noter, le caddie est par ailleurs trop large pour les allées du magasin."



Chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et Relationclientmag.fr, ainsi que les magazines print associés, je couvre l'actualité des enseignes [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet