Les marques s'engouffrent sur le marché du "sans"

Publié par Christelle Magaud le

L'appétit grandit pour les produits sans gluten, sans additifs, sans allergènes, sans lactose, sans pesticides, comme le montre la dernière cuvée du Sial 2016, qui s'est déroulée du 16 au 20 octobre 2016 à Villepinte.

Je m'abonne
  • Imprimer
Modilac a lancé le premier dessert infantile sans lait

En 2015, la catégorie des produits laitiers sans lactose a connu une augmentation de 35% dans les lancements de produits. Modilac, la marque de la société Sodilac qui commercialise une gamme de laits infantiles, cherche à prendre des parts de marché sur ce créneau. Elle a notamment lancé le premier dessert sans lait, un aliment diététique destiné à des fins médicales spéciales, à base de protéines de riz hydrolysées. Il est sans protéines de lait de vache et sans lactose, pour les besoins nutritionnels du nourrisson et de l'enfant en bas âge en cas d'allergie aux protéines de lait de vache.

Tous segments confondus, les laits délactosés rapportent près de 92 millions d'euros par an aux grandes surfaces. Et ce chiffre progresse d'année en année.

Plus généralement, le potentiel du marché du "sans" se révèle très porteur; en effet, la liste des produits "sans" ne cesse de s'étoffer. Parmi les autres innovations vues au Sial, citons Duc, qui a lancé un poulet sans OGM et sans antibiotique et Biobandits, qui propose une mayonnaise sans oeuf... L'imagination des industriels est sans limite.

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet