Recherche
Se connecter

Comment optimiser son marketing local?

Publié par le

Toujours plus près. Sur le lieu de vente, des indicateurs comme la géolocalisation mobile, la circulation en magasin ou encore l'identification des besoins sont désormais identifiés. Et la communication locale devient multiple: digitale, mobile, virtuelle, et de plus en plus personnalisée.

Je m'abonne
  • Imprimer
Opportunité n°3: Des recommandations en self-service

Que ce soit à l'aide de leur smartphone ou de robots présents en boutique, les consommateurs ont désormais à portée de main de nouveaux assistants de shopping virtuels qui agissent comme de véritables outils d'aide à la décision au moment de faire leurs courses et permettent d'instaurer une nouvelle relation de proximité.

Dès l'accueil, des robots comme Pepper sont en mesure de personnaliser leur discours selon les questions posées pour guider les personnes en boutique mais aussi d'adapter leur attitude en fonction du nombre de personnes présentes et des émotions captées sur les visages pour instaurer un climat conversationnel propice à l'achat.

Dans les rayons, il suffit de sortir son mobile pour avoir accès d'un simple scan à la composition des produits alimentaires grâce à des applications comme Yuka, et de décider immédiatement de les poser dans le chariot ou de les remettre en rayon: une influence directe sur le comportement d'achat.

Carrefour innove aussi cette année en proposant au consommateur l'accès à la traçabilité entière des poulets d'Auvergne, du lieu d'élevage à l'alimentation reçue, à l'aide d'un QR code posé sur l'emballage. Un dispositif possible grâce au mécanisme de blockchain et qui devrait concerner prochainement d'autres produits comme les oeufs ou le lait de vache.

Enfin, les chatbots arrivent en boutique à l'aide également des QR code. Depuis six mois, il est ainsi possible de discuter dans les magasins Parashop avec Lisa, une assistante de shopping virtuelle qui est en mesure d'effectuer des diagnostics beauté avec un questionnaire et de réaliser des recommandations de trois produits (grande marque, MDD et marque exclusive) dans cinq univers: corps, visage, cheveux, mains et pieds. Un dispositif novateur déployé avec la start-up Webotit qui reçoit de premiers bons retours: 500 nouveaux utilisateurs chaque semaine annoncés par l'enseigne et 15 % des utilisations pour le moteur de recommandation.

A lire aussi:
4 bonnes pratiques pour rentabiliser son chatbot

Barbara Haddad

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Retail

Par Eloïse COHEN

Zalando lance une vaste campagne en digital, télé, radio et social. Le claim #Freetobe vise à fédérer l'ensemble des clients, et faire de la [...]

Retail

Par Dalila Bouaziz

L'enseigne de proximité du groupe Casino s'associe au distributeur néerlandais Hema pour proposer une offre non alimentaire au sein des magasins [...]