Du street marketing chic et décalé

Publié par Mallory Lalanne le - mis à jour à
Du street marketing chic et décalé

Pour inaugurer sa nouvelle boutique de prêt-à-porter, le commerçant new-yorkais Ted Baker a déployé un service d'exception. Une quinzaine de majordomes et de soubrettes se sont mis au service des passants afin de répondre à leurs moindres désirs.

Je m'abonne
  • Imprimer

Pour séduire les passants, pourquoi ne pas cirer leurs pompes, ou encore leur servir une tasse de thé dans la rue ? Afin de célébrer l’ouverture de sa boutique de vêtements british, Ted Baker, un commerçant installé à New York sur la 5e avenue, a embauché en août dernier une armada de majordomes et de soubrettes pour exaucer les souhaits des passants, et les attirer dans son point de vente. Une opération de street marketing totalement décalée. Et un bon moyen de surprendre les consommateurs et de leur faire passer un message alternatif.

Ted Baker souhaite prouver que le service proposé est tout aussi irréprochable que la qualité et l’élégance de ses produits. Lorsque le client pénètre dans la boutique Grand House, il plonge d’emblée dans l’univers british. Le point de vente, sur trois étages, emprunte au décor des maisons traditionnelles anglaises des années 20. Le commerçant a remporté son pari. Il s’est créé un nom dans le milieu de la mode british.

Je m'abonne
Mallory Lalanne

Mallory Lalanne

Chef de service

Après avoir enregistré différentes expériences en presse généraliste, télévision et radio, j’ai décidé de rejoindre en 2010 l’univers de la presse professionnelle. [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet