Recherche
Se connecter

Zalando ou la liberté de se saper

Publié par Eloïse COHEN le | Mis à jour le
Zalando ou la liberté de se saper

Zalando lance une vaste campagne en digital, télé, radio et social. Le claim #Freetobe vise à fédérer l'ensemble des clients, et faire de la plateforme allemande le point d'entrée de la mode sur le web.

Je m'abonne
  • Imprimer

#freetobe. Ce claim, vous l'entendrez bientôt à la radio, à la télé, en naviguant sur le web et bien entendu en divaguant sur vos fils divers. Tel est en tout cas le souhait de Zalando, qui lance, ce mercredi 11 septembre sur son site Internet, puis le 15 septembre, une vaste campagne sur les chaînes des groupes TF1, M6, NRJ Global, C+, France Télévisions, et MTV, ainsi qu'en affichage dans toutes les villes françaises de plus de 100 000 habitants, avec des dispositifs spécifiques sur de très grandes surfaces à Paris (Montparnasse), Marseille et Bordeaux. Au niveau social, la campagne se déploiera sur les plateformes TikTok, Twitch, Youtube and Instagram.

Point d'entrée de la mode

L'objectif: faire de Zalando la référence ecommerce de la mode, et de toutes les modes. "Il y a 11 ans, la création de Zalando a été véritablement game-changing. En proposant la livraison et le retour gratuits, nous avons bouleversé le secteur. Aujourd'hui, il nous faut propulser notre marque à un niveau supérieur. Et répondre à toutes les envies de tous nos clients, qu'ils recherchent un style basique, premium, décontracté ou autres", énumère, lors d'un entretien téléphonique, Jonny Ng, le directeur de la stratégie marketing & campagnes. D'où l'idée de mettre en scène des personnalités pour le moins éclectique, allant de la mannequin atteinte d'alopécie Alice Hurel déchirant une boîte Zalando, au jeune danseur de ballet Leroy Mokgatle, dansant dans les rues de Lisbonne, en passant par Felicity Hayward, mannequin grande taille, qui sort littéralement de son affiche. Autres personnages charismatiques de la campagne: Emily Bador et Frances Dunscombe, activistes de la body positivity, qui ont démarré leur carrière à 82 ans.

Respectivement réalisés par le Londonien James Pearson-Howes et la réalisatrice britannique Georgia Hudson, les visuels et le spot prônent la différence et la liberté d'être. "Ce claim "Free to be" est universel. C'est ce à quoi aspirent tous les gens à travers le monde. ET c'est justement ce que nous cherchions, fédérer l'ensemble des personnalités très diverses de nos clients", poursuit Jonny Ng. Créée en 2008 par Rocket Internet, et basée à Berlin, la plateforme de 15.000 salariés est présente dans 17 pays européens.

Je m'abonne

Reporter en presse quotidienne, j'ai découvert, après quelques années au Canada, l'industrie française par le prisme du luxe et de la beauté. Rédactrice [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Yext

La recherche vocale et les experiences vocales sont les tendances les plus brulantes du moment Elles donnent forme une nouvelle forme dexperience [...]

Sur le même sujet

Retail

Par Eloïse COHEN

Zalando lance une vaste campagne en digital, télé, radio et social. Le claim #Freetobe vise à fédérer l'ensemble des clients, et faire de la [...]

Retail

Par Dalila Bouaziz

L'enseigne de proximité du groupe Casino s'associe au distributeur néerlandais Hema pour proposer une offre non alimentaire au sein des magasins [...]