Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

[Success story] L'incroyable histoire de la "spritzmania"

Publié par le
[Success story] L'incroyable histoire de la 'spritzmania'

Je m'abonne
  • Imprimer

Des marges élevées

Et la mayonnaise prend: peu à peu, le spritz s'installe dans les habitudes des consommateurs branchés et devient "la" boisson à la mode. Son faible coût de fabrication n'est pas pour rien dans l'engouement des cafés et des restaurants à mettre en avant l'apéritif italien. Bénéficiant d'une fiscalité plus favorable qu'un alcool fort, l'Aperol avec ses 15° affiche un coût initial oscillant entre 80 et 90 centimes ­d'euros le verre, contre le double pour un mojito, qui utilise le rhum. Mais son prix de vente est chic. Un positionnement qui en fait une poule aux oeufs d'or pour les commerçants qui en tirent une marge importante.

Afin de transformer un phénomène de mode en habitude de consommation durable, le groupe Campari part à la conquête du grand public en 2013 et inonde la grande distribution. Des animations et des séances de dégustation sont organisées dans les magasins. Pour soutenir cette offensive en GMS et faire connaître le produit au plus grand nombre, la marque se dévoile dans la rue, les Abribus et les transports via une massive campagne d'affichage dans les 30 plus grosses agglomérations françaises. "Notre objectif est aujourd'hui de développer la notoriété d'Aperol", rapporte Stéphane Cronier. Pour le distributeur, la marque possède un énorme potentiel de développement sur le marché français et doit encore monter en puissance: "Nous ne sommes qu'au début de l'histoire."

Aperol n'en abandonne pas pour autant sa clientèle premium, qu'elle continue à adresser en nouant des partenariats ciblés avec des lieux chics et branchés, ambassadeur de la marque. Ainsi de la Folie Douce, un réseau de bars-clubs-restaurants alpins qui, de Megève à Courchevel, drainent une clientèle aisée, ou bien encore du Pavillon du Lac, lieu de sortie parisien raffiné sis aux Buttes-Chaumont qui a fait du spritz son cocktail phare, star de ses soirées DJ du jeudi. La "spritzmania" a de beaux jours devant elle.

L'Aperol Spritz : recette d'un succès

Au titre des ingrédients auxquels l'Aperol Spritz doit son succès, figurent à la carte :

- Un produit simple à forte marge : peu cher à produire, l'Aperol s'accompagne d'une dose de prosecco, un vin blanc italien au coût très abordable. En conséquence, le spritz est pour les bars et les restaurants un produit très rentable, un argument de poids pour Aperol lorsqu'il s'agit de les convaincre de mettre en avant son produit.

- Un contexte porteur : la mixologie, cet art du cocktail, revient en force comme en témoigne la multiplication des bars à cocktails dans la capitale.

- Des origines séduisantes : les racines italiennes du spritz véhiculent une image positive du cocktail à la couleur orangée. L'Italie est associée à la convivialité, mais aussi à un sens de l'élégance.

- Un prix bas pour conquérir le grand public : l'Aperol est commercialisé à partir de 15 euros en grande distribution et le spritz est un cocktail simple à réaliser.

Je m'abonne

Maud Vincent

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles