TV, radio, presse et social media : l'impact publicitaire du confinement détaillé

Publié par Clément Fages le

Malgré une consommation en hausse, les médias sont désertés par les annonceurs, à l'image de la TV : +46% de téléspectateurs, mais -10% d'annonceurs. Seuls les réseaux sociaux s'en sortent selon Kantar, qui dévoile une analyse média par média au travers de la première vague de son Covid-19 Monitor.

Je m'abonne
  • Imprimer
La presse quotidienne perd plus de la moitié de ses annonceurs

22% des Français sondés par Kantar disent lire plus la presse, à l'inverse de 10% d'entre eux qui ont diminué leur consommation de ce média, qui est le plus boudé par les annonceurs : la pagination publicitaire de la presse quotidienne a diminué de moitié, tout comme le nombre de ses annonceurs entre le 1er et le 22 mars. Le secteur de la culture et des loisirs a diminué de près de 63% la pagination publicitaire qui lui est habituellement associée.

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet