Le Nouvel An chinois inspire les marques occidentales

Publié par Stéphanie Marius le

Peu implanté en Occident, le Nouvel An chinois est un exercice de style périlleux pour les marques internationales, qui reprennent ses codes pour créer des séries limitées. L'enjeu: éviter les faux pas et de trouver un équilibre en tradition et modernité.

Je m'abonne
  • Imprimer
Le PSG propose des maillots floqués en mandarin

Le Paris Saint-Germain surfe sur l'événement avec sobriété: les maillots portant le nom d'Edinson Cavani, Marco Verratti, Angel Di Maria et le capitaine Thiago Silva sont proposés avec un flocage en mandarin. Destinés à une cible touristique chinoise, ils sont disponibles aux Galeries Lafayette, à l'aéroport de Doha (Qatar) et dans la boutique officielle des Champs-Élysées à Paris. Aucun symbole ne vient orner les maillots: une garantie contre les faux pas, notamment le recours à mauvais escient aux symboles traditionnels tels que le dragon.

no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet