Marketing post-mortem

Publié par le

Dans la société occidentale, tout doit servir à désacraliser la mort. Ludiques, événementialisées, low cost ou premium, les obsèques suivent les mêmes tendances que la grande consommation. Focus sur quelques initiatives.

Je m'abonne
  • Imprimer
Mettre un terme à sa vie numérique

Google a lancé un "gestionnaire de compte inactif", permettant de transférer les données de ses comptes Picasa, YouTube, Google+, Gmail, etc. à un contact ou de les détruire définitivement. L'internaute indique à l'avance une période d'inactivité au bout de laquelle il souhaite lancer le transfert ou la destruction. À l'issue de celle-ci, un SMS lui est envoyé avant la suspension de son compte.

Pensez à: envisager la vie numérique comme un double de la vie réelle. À mesure que la première s'impose, les enjeux de la seconde (sécurité, confidentialité, etc.) la rattrapent: sachez donc rassurer vos clients afin de gagner leur confiance.


Guillaume Steffanus, consultant chez Tilt Ideas

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet