Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Rse

Les trois temps de l'engagement chez Free Now

Publié par Clément Fages le

Avec le lancement début avril de "Make a Move", Free Now, plateforme de mobilité qui a absorbé le VTCiste Kapten en septembre, veut aller plus loin qu'une simple campagne "engagée" et se dote d'un cadre pour structurer ses actions RSE sur les dix prochaines années.

Je m'abonne
  • Imprimer
2- Construire et mettre en action son plan RSE, le monitorer et fournir des preuves

En janvier 2021, Free Now dévoilait son ambition d'être la première plateforme de mobilité européenne à atteindre le "zéro émission" d'ici à 2030. Mais pour que ces promesses soient crédibles, l'entreprise doit mettre en place un calendrier lisible pour mener ses actions de transformation, et s'y tenir. En 2025, Free Now vise un impact nul pour la moitié de ses courses. L'entreprise va allouer 100 millions d'euros pour financer ce plan. Une partie de cette somme doit subventionner les chauffeurs qui passeront à l'électrique ou aux solutions hybrides, en compensant une partie d'un coût d'achat qui peut être 25% supérieur à celui d'un véhicule thermique. "Avant, c'était l'offre qui posait problème. Désormais, c'est le coût. Nous travaillons avec Nissan et Kia pour offrir, en jouant sur les volumes commandés, des prix préférentiels à nos 250 000 chauffeurs en Europe. Enfin, il reste un dernier point essentiel à régler : l'accès aux bornes de recharge. C'est essentiel de développer l'offre pour que les chauffeurs rechargent aussi facilement que rapidement leur véhicule ! Nous travaillons autant avec les pouvoirs publics qu'avec Charge Now, une autre filiale de BMW et Daimler", explique le directeur général France.

Charge Now exploite 175 000 points de recharge et fait bénéficier les chauffeurs Free Now de tarifs préférentiels, tandis que des rapprochements avec la RATP et Shell leur offrent déjà l'accès à des bornes gratuites. Au-delà de cette stratégie de transformation, Free Now veut également donner accès à ses clients aux mobilités alternatives comme la trottinette, le vélo ou le scooter électrique pour les petits trajets, et bientôt les transports en commun. Le partenariat avec TIER s'inscrit dans cette démarche. Ainsi, les différents partenariats dévoilés en avril dans le cadre de "Make a Move" s'adressent autant aux clients qu'aux chauffeurs, qui peuvent, en allant plus loin, se renseigner sur l'accompagnement qui leur est proposé par Free Now. Là aussi, l'avancée du plan est suivie sur le court terme, et Free Now s'est fixé un objectif de 5% de sa flotte électrifiée d'ici à fin 2021, ce qui est déjà le cas d'environ 2% de ses 30 000 chauffeurs partenaires en France.

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Média

Par Clément Fages

À l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, TF1 PUB a donné quelques indications sur les nouveautés à attendre du côté de la régie ces [...]