BUMP : les recettes publicitaires en baisse de 22% au S1 2020

Publié par Clément Fages le

Par rapport au premier semestre 2019, les recettes nettes de l'ensemble des médias on et offline baissent de 22% à 5,230 milliards d'euros selon les résultats du Baromètre unifié du marché publicitaire.

Je m'abonne
  • Imprimer
Prévision : back to 99 !

Cette édition du BUMP se penche également sur les mois de juillet et d'août. En télévision, l'incertitude sanitaire a empêché une reprise des investissements, avec in fine une baisse de la durée publicitaire de -8%. Idem en presse et en publicité extérieure, où la reprise ne s'est amorcée que fin août. Ces investissements se sont reportés sur la radio, dont les volumes sont supérieurs à ceux enregistrés en 2019.

Quant aux prévisions pour le S2 2020, le communiqué du BUMP évoque une poursuite de cette faible reprise. "Les hypothèses retenues pour l'estimation de l'évolution du marché publicitaire d'ici la fin de l'année sont celles d'une croissance du PIB comprise en 2020 entre -9 et -10 %, et d'une évolution de la crise sanitaire sans perte de contrôle du système de soins qui exigerait l'adoption de mesures sanitaires plus sévères. Après une chute brutale du marché publicitaire en mars-avril, et un rebond marqué à la faveur du déconfinement en mai-juin, la reprise s'est poursuivie pendant les 2 mois de l'été. Elle devrait se prolonger d'ici la fin de l'année à un rythme plus lent en raison des incertitudes qui subsistent tant au plan sanitaire qu'économique."

Ainsi, en "fin d'année, le niveau mensuel des investissements de communication serait revenu à celui d'avant la crise, sauf pour les médias liés aux activités événementielles qui resteront contraintes par les mesures sanitaires qui seront maintenues pendant cette période." Le BUMP évoque une baisse annuelle du marché publicitaire de 20% (-17% pour les cinq grands médias, -5% pour le digital, -26% pour les autres), soit "une perte d'environ 7 milliards, ce qui ramène le montant net du marché à 27,2 milliards d'euros... un niveau équivalent à celui de l'année 1999 !"

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet