Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

[BtoB] Envoyer ses voeux... ou pas ?

Publié par Stéphanie Marius le

Il est encore temps de préparer sa campagne de voeux entre professionnels. Mais est-ce vraiment souhaitable? Réponses concrètes de 5 membres du Cmit.

Je m'abonne
  • Imprimer
Évitons le spam, n'oublions pas les médias sociaux

Les cartes de voeux, papiers ou électroniques, sont une marque d'estime et offre un "touch point" supplémentaire, en général très apprécié, pour véhiculer le message de la marque. Les cartes assurent aussi un certain niveau d'engagement, puisque la tradition veut que l'on envoie ses voeux aux personnes qui nous les ont adressés. Attention, envoyées en première prise de contact, elles peuvent être prises pour du spam. Aussi, il est préférable de cibler quelques contacts-clés avec lesquels on entretient une relation privilégiée et d'adresser des voeux en format papier avec un message personnalisé. On réservera alors les voeux électroniques au reste de son carnet d'adresse. Sans oublier les médias sociaux. Quant à la période d'envoi des voeux, traditionnellement en janvier, de préférence au début, dans les entreprises anglo-saxonnes qui fournissent les cartes corporate, ils peuvent débuter dès la mi-décembre. Si c'est une carte papier que l'on envoie, elle restera d'autant plus longtemps sur le bureau de la personne qui l'a reçue.

Sandrine Duriaud-Leysens, responsable marketing et communication, Europe du Sud et UK Global Cloud Xchange et administratrice du Cmit @SandrineLeysens @CMITfr

Sandrine Duriaud

no pic

Stéphanie Marius

Chef de rubrique

Ancien professeur de lettres modernes, secrétaire de rédaction durant quatre ans et aujourd’hui chef de rubrique pour les sites Ecommercemag.fr et [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Média

Par Clément Fages

À l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, TF1 PUB a donné quelques indications sur les nouveautés à attendre du côté de la régie ces [...]