Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Achat média : 3 annonceurs qui ont choisi d'internaliser

Publié par Mégane Gensous le

Poussés par une recherche de transparence et une volonté de reprendre la main sur leur data, certains annonceurs ont fait le choix d'internaliser tout ou une partie de leurs achats média. C'est le cas de Bazarchic, Meetic et Pernod-Ricard qui partagent leurs best practices et les conséquences de l'internalisation.

Je m'abonne
  • Imprimer
Meetic : l'internalisation on line pour optimiser les coûts d'acquisition

Chez Meetic, pure-player digital, "l'internalisation des compétences est une culture d'entreprise" expliquent Roxane Biet, local online acquisition supervisor, et Aude Demange, directrice acquisition on et offline. Si le site de rencontres confie ses achats média offline notamment en télévision à des agences média (Vizeum actuellement) c'est notamment parce qu'il n'a pas leur puissance d'achat pour négocier les tarifs". La publicité en ligne est gérée en interne depuis ses 16 ans d'existence. Sur la cible particulière qu'est le célibataire, Meetic applique une logique d'acquisition permanente qui nécessite "des investissements conséquents". L'internalisation répond donc à "une dynamique de coût", mais aussi à "un critère de transparence, difficile à satisfaire lorsqu'il y a plusieurs intermédiaires dans la chaîne de valeur". Online, l'annonceur opère en interne ses analytics, traite en direct avec les éditeurs, pratique l'affiliation avec des tiers de confiance. Les achats programmatiques sont encore dans une démarche de test and learn.

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Média

Par Clément Fages

À l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, TF1 PUB a donné quelques indications sur les nouveautés à attendre du côté de la régie ces [...]