Le spam régresse aux Etats-Unis

Publié par BORREN SANDRINE VAN le

Je m'abonne
  • Imprimer
Selon une étude réalisée par Doubleclick, au second semestre 2005, sur l’usage des e-mails par les Internautes américains, les spams semblent reculer outre-Atlantique. Alors que ces messages non sollicités représentaient 45,5 % du trafic global des e-mails aux Etats-Unis en 2002, ce chiffre est descendu à 30,3 % en 2005, reculant progressivement. En outre, 55 % des utilisateurs interrogés déclarent être toujours victimes de spams aujourd’hui. Un taux élevé mais moindre par rapport à d’autres nuisances du Web, notamment les virus (pour 75 % des usagers), les vols d’identité (67 %), les programmes espions (66 %) et les arnaques par eMail (61 %). En revanche, certains sondés considèrent désormais comme spams les messages commerciaux opt-in pas assez pertinents. Je m'abonne
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Marketo

Difficile pour les entreprises de se passer aujourdhui dune visibilite sur le web Acquisition de trafic transformation generation de leads les [...]

Sur le même sujet