Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

La programmatique, levier incontournable de la stratégie digitale selon Orixa Media

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
La programmatique, levier incontournable de la stratégie digitale selon Orixa Media

Zoom sur la publicité programmatique et les raisons pour lesquelles l'agence ORIXA MEDIA la place depuis des années au coeur des stratégies d'acquisition digitale.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le rôle de la programmatique dans une stratégie d'acquisition 360 : la vision ORIXA MEDIA

En ouvrant la porte à un marketing plus que jamais centré sur le consommateur, la programmatique s'est imposée dans le paysage de l'achat media comme un levier incontournable pour les annonceurs. Si cette méthode d'achat d'inventaires publicitaires automatisée connaît un succès croissant auprès des régies, annonceurs et agences depuis ces 10 dernières années, c'est qu'elle permet simplement de délivrer le bon message, à la bonne personne, au bon endroit et au bon moment.

C'est pourquoi l'agence marketing digital ORIXA MEDIA a fait de la publicité programmatique un de ses domaines d'expertise, qu'elle place au coeur des stratégies d'acquisition digitale conçues pour ses clients. Derrière cette prédilection, c'est une vision aguerrie, fruit de 13 ans d'expérience dans le marketing digital, que l'agence met en pratique.

La programmatique au service des géants du e-commerce

Dernièrement, c'est la 2ème place de marché américaine qui a pu bénéficier des services d'ORIXA MEDIA à l'occasion du Black Friday 2020. Inscrit dans un contexte économique et des usages marqués par la pandémie de Covid-19, le "vendredi noir" de cette année a pris la forme d'un challenge inédit pour les professionnels du e-commerce.

Au vu de la particularité des circonstances, de l'ampleur des enjeux ainsi que de la diversité des audiences impliquées, la stratégie digitale élaborée se devait d'être pensée avec agilité. Pour cela, l'agence a opté pour une campagne cross-device, centrée uniquement sur les espaces media web en excluant l'environnement InApp, autrement dit sans publicité sur application mobile.

Optimisation humaine et machine learning, recette de la performance

Dans le cadre de cette campagne digitale "Black Friday", ORIXA MEDIA a fait le choix de coupler la puissance du DSP (plateforme d'achat d'espaces publicitaires) de Google à l'expertise de ses traders. De cette manière, l'agence a pu adresser des bassins d'audience larges, développés en collaboration avec leurs partenaires data et media afin de couvrir au plus près toutes les cibles potentielles de cet événement. Au fil de la campagne, les experts programmatique ont pu scorer et procéder à un A/B testing de ces audiences pour arriver à un résultat toujours plus optimisé.

Cette alliance semble avoir porté ses fruits puisqu'elle leur a permis de mettre en place un achat media habile, centré sur la viewability, couvrant jusqu'à 99% des inventaires qualifiés disponibles et pensé de façon à générer des économies d'échelle notables.

A travers une approche omni-stratégique, renforcée par une optimisation continuelle en fonction des algorithmes et des observations humaines, ORIXA MEDIA est parvenue à doubler le CTR de son client sur la durée de la campagne.

Concilier visibilité & brand safety : défi relevé

Là encore, c'est la main de l'Homme qui vient sublimer le travail de la machine. En effet, si ORIXA MEDIA peut aujourd'hui mettre en avant ses outils brand safety et la qualité des inventaires sur lesquels elle intervient, c'est grâce au savoir-faire de ses traders media. Grâce aux partenariats de l'agence avec les meilleurs DSP et régies du marché, ils sont en mesure d'offrir aux annonceurs une approche complète et performante de l'univers programmatique.

A travers une lecture unitaire de la donnée, l'agence se positionne sur des inventaires premium de haut de page chez des éditeurs de premier plan, et garantit ainsi à ses clients un taux de visibilité minimum de 70%, soit 15% de plus que la moyenne marché. L'agence, pour certaines campagnes d'envergure, se permet d'employer les grands moyens en multipliant les formats display, avec une attention particulière sur les plus impactants d'entre eux. Toutefois, parce que visibilité ne doit pas rimer avec saturation, un travail d'exclusion et d'inclusion de la donnée a été effectué pour ne pas surexposer l'utilisateur à la campagne.

Si la visibilité est capitale, il arrive qu'elle soit travaillée au détriment de l'image de marque. Pour ORIXA MEDIA, il n'est pas question de faire des concessions entre impressions et réputation. C'est pourquoi l'agence a développé une charte de qualité de diffusion hautement exigeante : une liste continuellement agrémentée et comptant pas moins de 155 000 sites web exclus à l'heure actuelle, pour garantir une couverture media alliant brand-safety et viewability.

Si l'agence met autant de ressources à l'oeuvre pour inclure la programmatique dans la création et le développement des stratégies d'acquisition digitale de ses clients, c'est parce que ce levier contribue à propulser les annonceurs vers les environnements et les audiences premium, générateurs de performance.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles