Recherche
Se connecter

E mailing B to B : le SNCD se réjouit de la position
de la Cnil

Publié par le

Le SNCD se félicite de la nouvelle position de la Cnil en matière d'e-mailing B to B, adoptée lors de la séance plénière du 17 février, qui rejoint les positions défendues par le syndicat depuis plus d'un an.
Pour mémoire, la position du SNCD est la suivante : permettre, lors de la collecte et dans tout message, l'exercice du droit d'opposition à l'utilisation des données pour toutes communications électroniques à finalité professionnelle.
« Nous tenons à manifester notre satisfaction devant la convergence de l'ensemble des acteurs (associations professionnelles, annonceurs et prestataires), qui a permis cette évolution indispensable de la Cnil afin d'assurer la pérennité des métiers du marketing direct et de permettre aux professionnels, annonceurs et prestataires, de travailler sereinement », indique Alain Gosset, président du SNCD.

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet