L'anorexie en débat à l'Assemblée

Publié par ILONA VIORNERY le

Après la signature d'une charte la semaine dernière engageant les professionnels de la mode, des médias et de la publicité, les députés vont examiner un texte de loi pour l'anorexie.

Je m'abonne
  • Imprimer

Une semaine après la signature par les professionnels de la mode, de la publicité et des médias, et la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, d'une "charte" de bonne conduite sur l'image du corps et contre l'anorexie, les députés vont examiner une proposition de loi UMP visant à combattre l'incitation à l'anorexie.

En effet, la charte ne comprend aucune mesure contraignante mais des "engagements partagés et concertés", essentiellement de sensibilisation et d'information. Selon le texte de loi, "le fait de provoquer une personne à rechercher une maigreur excessive, en encourageant des restrictions alimentaires prolongées ayant pour effet de l'exposer à un danger de mort ou de compromettre directement sa santé", sera au contraire puni d'une peine maximum de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende. La peine sera portée à trois ans et 45 000 euros d'amende, dans le cas où "cette provocation a entraîné la mort de la personne concernée".

Je m'abonne
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par HAPPYDEMICS

Le digital revolutionne les etudes marketing lheure ou la connaissance client est centrale pour les marques Des acteurs proposent desormais [...]

Sur le même sujet