L'administration en ligne : ce qui motive les Français

Publié par LEBOT SEBASTIEN JAI le

Je m'abonne
  • Imprimer
L'étude semestrielle de Capgemini réalisée par TNS Sofres fait le point sur le rapport que les Européens entretiennent avec les services publics en ligne. Focus sur les usages des Français en 2004 : notons en préambule que les Français (69 % des internautes) consultent davantage les sites publics que les Anglais (48 %) ou les Allemands (37 %). Dans ces deux pays, le recours à ce type de site a même chuté entre 2003 et 2004, alors qu'il se développe significativement en France (+ 4 %) sur la même période. Dans l'Hexagone, l'internaute public 2004 change de visage et se féminise : 71 % des femmes internautes s'étant connectés sur des sites publics en 2004, contre 65 % en 2003. Les principales motivations restent inchangées : la simplification des démarches pour 63 % des internautes, alors que pour 36 % de cette population, c'est surtout le gain de temps sur les délais postaux. Notons que pour 27 % d'internautes, les sites publics permettent de diminuer la paperasserie alors que l'obtention d'information reste un motif essentiel pour 47 % des sondés. Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet