Recherche
Se connecter

TF1 Pub dynamise son offre data et prépare la TV segmentée

Publié par Thomas Loisel le - mis à jour à
TF1 Pub dynamise son offre data et prépare la TV segmentée

Sous son nouveau nom TF1 Pub, annoncé à l'occasion sa conférence de rentrée le 26 septembre 2019, la régie a présenté ses axes de développement : l'accélération dans l'industrialisation de la data, la préparation à la TV segmentée et enfin la conquête des PME-PMI.

Je m'abonne
  • Imprimer

Avec une nouvelle identité visuelle et un nouveau nom - de TF1 Publicité à TF1 Pub ! - la régie a dévoilé ses futurs axes de développement, centralisé dans le projet CAP 2022: l'évolution réglementaire de la TV segmentée, la mesure de l'efficacité, la consolidation de son offre data et la RSE. Une feuille de route ambitieuse et indispensable alors que la régie est challengée sur de nombreux fronts : des budgets (Amazon, Facebook, Google, M6 Publicité, France TV Publicité), des usages (Netflix, OCS, Prime Video notamment) et du reach, à savoir la capacité de la TV à toucher autant qu'avant les cibles.

TF1 Pub a aussi profité de cette conférence de rentrée pour se féliciter de sa croissance: une audience en progression d'un point de part d'audience sur les 25-49 ans (passant de 28,5% en 2016 à 29,7% en 2019), un gain de +15% de nouveaux annonceurs en trois ans, +20% de nouveaux annonceurs pure-players, +42% du chiffre d'affaires digital en 3 ans et enfin +68% de CA parrainage en trois ans.

La TV segmentée, le nouvel enjeu phare

Fort de ces bons chiffres, TF1 Pub travaille de front à la mesure cross-device, au prochain essor de la TV segmentée et à la publicité prédictive et personnalisée. "Nous avons hâte de connaître tous les contours de la TV segmentée qui nous permettra de rattraper notre retard sur l'international. Le protocole aura lieu tout au long de l'année 2020 avec un premier semestre basée sur le développement et validation technique entre les éditeurs et les FAI, récolte des Opt-in. Nous pourrons s'adresser en one to one à compter de la fin de la fin d'année 2020-début 2021. La TV segmentée permettra aux marques de s'adresser en fonction des zones géographiques", résume Sylvia Tassan Toffola, directrice générale de TF1 Pub. Des applications pour tout type d'annonceur, qui sera une aubaine pour des campagnes régionales et pour cibler un nombre de foyers en forte affinité.

Consolider l'offre data

Après cinq mois d'exploitation, la Box Entreprises connaît déjà une dynamique très forte : 1 300 utilisateurs inscrits, 12 000 transactions d'achat et près de 10 000 briefs créés. "Nous nous reposons sur la data via les cibles shoppers, 131 stations locales plus de l'audio digital et un IPTV géolocalisé", éclaire Laurent Bliaut, DGA marketing et R & D de TF1 Pub. Pour poursuivre sur le sujet data, TF1 vise à consolider la data via des accords privilégiés avec les meilleurs data providers (retail à l'instar de Sarenza, La Redoute, CDiscount et Rakuten), la dataisation de l'IPTV avec notamment des accords avec les opérateurs. "Nous souhaitons accélérer sur la data 5 écrans", poursuit Laurent Bliaut.

En attente d'une convergence plus poussée

Pour gagner en pertinence et en convergence, TF1 Pub attend beaucoup du lancement Mediamat 2020 en avril prochain qui devrait permettre d'améliorer la mesure de la TV. "Et donc sa commercialisation, ajoute Laurent Bliaut. Nous devrions gagner 15 minutes de durée d'écoute à terme en ajoutant la consommation hors domicile et sur les autres écrans". Enfin, pour verdir son image, TF1 Pub a lancé une offre RSE : "My green screen". Le principe ? Un habillage avant et après les spots d'annonceurs vertueux, dont les produits sont labellisés par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademee). Les marques et produits labellisés bénéficieront d'un lancement de campagne TV dans un écran premium, mais également d'un plan média avec un ciblage data "consomm'acteurs" et d'une campagne post-test pour mesurer leur gain d'image et la perception de leur engagement RSE.

Je m'abonne

Du sport au marketing, il n’y a qu’un pas. Je traite tous les aspects du marketing pour Emarketing.fr et le magazine Marketing. Pour en savoir plus : [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet