Recherche
Se connecter

Storytelling et marketing, un duo gagnant ?

Publié par le - mis à jour à
Storytelling et marketing, un duo gagnant ?

Le storytelling renouvelle les pratiques marketing. Antoine Susini, directeur des marques Super Premium d'Heineken France, témoigne ainsi de son impact sur les activations marketing de Desperados, lors d'un événement co-organisé par l'agence MNSTR et Emarketing.fr, le 18 avril 2019.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Plus qu'un format, le storytelling est devenu la substance des marques", explique Lionel Curt, CEO et fondateur de MNSTR, en amont de la conférence "Activation marketing et storytelling peuvent-ils faire bon ménage" organisée par MNSTR et Emarketing.fr, le 18 avril 2019. L'expert du storytelling, est convaincu que le dialogue tant voulu par les consommateurs imprègne les formats publicitaires et les mécaniques promotionnelles, mais également le packaging conçu par les marques.

Desperados, aux sources du storytelling

Un constat illustré par la marque Desperados (groupe Heineken), par la voix d'Antoine Susini, directeur des marques Super Premium d'Heineken France : "Le storytelling, qui existe depuis la nuit des temps et est même la base du marketing, offre l'opportunité d'être le plus possible ancré dans la vie des consommateurs." Ainsi, au printemps 2018, et pour la 19e année consécutive, Desperados a dévoilé une édition en série limitée de sa bouteille parée de l'oeuvre d'un artiste du collectif 9e Concept, Théo Lopez. Mais, la marque et l'agence MNSTR - qui l'accompagne depuis 2014 - ont décidé "d'amplifier l'histoire, en intégrant du digital et plus de storytelling", partage Antoine Susini. La réalité virtuelle a donc été convoquée, via l'application mobile FUTUREDITION, pour permettre à la cible des 18-24 ans de se projeter dans l'univers de l'artiste (visite de l'atelier, notamment).

"Desperados a, dès sa création, eu vocation à s'inscrire dans l'univers de la street culture, mais en se renouvelant sans cesse", poursuit le directeur des marques Super Premium d'Heineken France, en dévoilant la seconde opération menée en 2018 avec MNSTR : Patch, soit un "patch" en tissu apposé sur des bouteilles de Desperados en édition très limitée, doublé d'une présence physique étonnante pour une marque de bière, au magasin Citadium, pendant une semaine. Résultats : des taux d'engagement et de notoriété au-delà des attentes de la marque qui célèbre ses 20 ans en 2019 et promet de nouvelles activations pour l'occasion.

Découvrez le témoignage d'Antoine Susini, directeur des marques Super Premium d'Heineken France, sur la façon dont la construction proche du produit a permis à Desperados de se rapprocher de ses consommateurs. Et écoutez l'expertise de Lionel Curt, fondateur et CEO de MNSTR sur l'impact du storytelling sur la publicité, le packaging, l'influence et les médias, à travers de bonnes pratiques de marques nationales et internationales.

Informations pratiques : 18 avril 2019, de 8 h 30 à 11 heures, 12 rue de Presboug, 75116 Paris. Pour s'inscrire, suivre le lien.

Je m'abonne

La rédaction

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Média

Par Léna Gautier, planneuse stratégique, et Martin Brunet, creative strategist assistant chez Biborg

Le média affichage se réinvente en permanence grâce au digital. Tour du monde des meilleures campagnes Digital Out Of Home et installations [...]