Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Quand Le Nouvel An chinois inspire Glenfiddich

Publié par le - mis à jour à
Quand Le Nouvel An chinois inspire Glenfiddich

La marque de whisky Glenfiddich profite de la nouvelle année du " buffle de métal " pour rappeler l'incroyable épopée des fondateurs.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le nouvel An Chinois inspire les marques et leur offre l'occasion de nous raconter des belles histoires. Ainsi la marque de spiritueux Glenfiddich profite de la nouvelle année du " buffle de métal " pour rappeler l'incroyable épopée des fondateurs.

En 1909, William Grant prend la décision d'envoyer son gendre, Charles Gordon, à la conquête de nouveaux marchés en Asie, Australie et Nouvelle-Zélande. Un voyage fantastique qui allait durer presque un an : bateaux, trains, calèches, Charles Gordon a emprunté tous les moyens de transport de l'époque pour parcourir l'Inde, la Birmanie, la Malaisie, Hong-Kong, la Chine, le Japon, les Philippines mais aussi l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Tasmanie et le Sri Lanka.

Un voyage incroyable, dont on n'ose imaginer les multiples péripéties à une époque où même le plus court des déplacements est déjà une aventure. Glenfiddich rend hommage à cette épopée mythique en proposant un single malt en édition limitée aux couleurs de l'Asie. Ce 21 ans d'âge, affiné dans des fûts ayant autrefois contenu du rhum des Caraïbes, se caractérise par sa finale étonnante. Les quatre mois passés dans des foudres de Gran Reserva, choisis par Brian Kinsman, Maître de Chai Glenfiddich, confèrent à ce Single Malt des arômes et des saveurs très distinctifs.

A lire aussi

Le Nouvel An chinois inspire les marques occidentales

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande