Publicité : les afficheurs cessent leur activité classique mais restent mobilisés

Publié par Clément Fages le | Mis à jour le
Publicité : les afficheurs cessent leur activité classique mais restent mobilisés

Depuis l'annonce des restrictions de circulation de la population française ce 16 mars, les principaux afficheurs en France que sont JCDecaux, Clear Channel, Médiatransports et Exterion ont cessé leur activité classique et pris contact avec les annonceurs pour gérer cette crise inédite.

Je m'abonne
  • Imprimer

Ce 16 mars, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place de mesures de restrictions des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus COVID-19. Afin de préserver leurs employés, et alors que leurs audiences sont fortement réduites, les principaux acteurs de l'affichage extérieur ont annoncé la suspension de leur activité et le report des campagnes publicitaires.

Dès le 15 mars, Clear Channel annonçait sur ses réseaux sociaux et son site Web la suspension de la production des campagnes print et digitales, avant de préciser ce 17 mars que cette décision serait appliquée jusqu'au 14 avril, et pourra être prolongée en fonction de l'évolution de la situation. "Depuis le lundi 16 mars, nos équipes commerciales prennent contact avec chacun des clients (annonceurs et/ou agences) pour étudier avec eux au cas par cas le report des campagnes au mieux de l'intérêt des annonceurs en fonction de nos disponibilités. [...] Pour les écrans DOOH, nous gérons au cas par cas selon la demande des annonceurs, bailleurs ou collectivités (extinction des écrans, diffusion d'un message de prévention sanitaire etc.). Pour les Mobiliers print, les campagnes en cours resteront en place jusqu'au 14 avril", nous détaille par email Caroline Mériaux, Directrice Market Intelligence et Communication.

De son côté, Médiatransports annonçait sur son site ce 16 mars avoir "pris la décision de suspendre la pose de l'ensemble des campagnes publicitaires à compter de ce jour et d'avoir recours au télétravail de manière systématique" pour ses collaborateurs. "Cette décision s'applique à tous les réseaux de transports en commun exploités par METROBUS, et aux gares SNCF pour MEDIAGARES", et cela pour une durée minimum de deux semaines, qui pourra être prolongée suivant l'évolution de la situation. Les campagnes non commencées ne seront pas facturées. Pour les campagnes commencées, la régie prend contact avec les annonceurs au cas par cas, nous fait savoir le service de communication de Médiatransports.

Exterion Média a annoncé ce 18 mars dans un communiqué : " Dans un contexte de crise sans précédent, ExterionMedia a décidé ce matin, à l'occasion d'un Comité de Direction exceptionnel, d'accepter toutes les annulations de campagnes de communication de ses clients qui en feraient la demande. Cette décision est effective sans aucune condition et sur l'ensemble du territoire national. Elle est applicable pour toute réservation faite jusqu'au lundi 4 mai et ce délai pourra être révisé en fonction des décisions des pouvoirs publics. "

Enfin, contacté, JCDecaux déclare aujourd'hui dans un email avoir mis ses équipes commerciales en télétravail et rester en proximité avec ses clients, "des internationaux jusqu'aux locaux, pour les accompagner dans cette période particulièrement difficile et préparer la sortie de cette crise inédite. À titre exceptionnel et compte tenu de la situation, nous acceptons les demandes de non-affichage des campagnes réservées en semaines 12 et 13 de confinement si le client s'engage à reporter ces mêmes campagnes en 2020, en fonction des disponibilités du planning. La facturation se fera au moment de l'affichage effectif. Nous avons mis en place des équipes d'astreinte dans chaque agglomération pour maintenir la continuité du service. Enfin, nous utilisons, et allons encore plus le faire, le DOOH, pour faire passer des messages de prévention notamment, celui-ci jouant ainsi pleinement son rôle de média de proximité, du temps réel et de la citoyenneté."

Mise à jour du 20/03

Suite à la publication de cet article, JCDecaux indique que son activité, impactée, n'est pas pour autant à l'arrêt. Les équipes de l'afficheur restent mobilisées et auront l'occasion de déployer, au-delà du DOOH, de nouvelles campagnes de prévention et de soutien en affichage classique dès la semaine prochaine.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Journaliste tout terrain, je couvre tous les aspects du marketing et plus particulièrement les stratégies des marques. J’aime aussi l’Histoire. Suivez-moi [...]...

Voir la fiche
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet