Recherche
Se connecter

Les seniors, un cliché de la publicité alimentaire?

Publié par Salomé Kourdouli le - mis à jour à
Les seniors, un cliché de la publicité alimentaire?
© www.ljsphotographyonline.com

80% des seniors français considèrent être stéréotypés dans les publicités alimentaires, selon l'enquête réalisée par l'agence Sopexa sur les seniors et la communication des marques alimentaires.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'agence Sopexa s'est intéressée aux seniors et à la publicité alimentaire en France, en Allemagne et au Japon. L'enquête a été menée auprès des plus de 65 ans dans ces trois pays. Elle révèle notamment que les seniors constituent le segment avec le budget le plus élevé au poste alimentation, avec un pouvoir d'achat en moyenne supérieur à celui des moins de 50 ans et ce, malgré des revenus peu élevés.

Dans la publicité alimentaire, les seniors voient les individus de leur tranche d'âge représentés comme une "personne aimant transmettre" (pour 38% des répondants français), et une "personne ayant de l'expérience" (37%). Néanmoins, un tiers des seniors français estiment être décrits comme des personnes ayant des besoins spécifiques et 25% comme des personnes moins autonomes. Au Japon, ce sentiment est beaucoup moins présent: seuls 3% des répondants jugent être présentés comme des personnes moins autonomes.

Globalement, 66% estiment que les publicités mettent en scène les seniors de manière positive, mais 73% considèrent être souvent stéréotypés. Ce sentiment est d'autant plus présent en France (80%), où 53% pensent également que les seniors ne sont pas assez représentés dans les publicités. Le Japon se démarque de nouveau des deux pays européens, avec 52% des sondés estimant que les seniors sont suffisamment présents dans les publicités.

Les seniors et l'alimentation

Pour 61% des répondants européens, s'alimenter est un plaisir. Au Japon, l'alimentation est avant tout perçue comme un moyen de préserver sa santé. Des trois pays sondés, c'est en France que la notion de partage est la plus citée: par 41% des seniors français contre 10% au Japon et 6% en Allemagne. Les seniors allemands sont toutefois 36% à juger que s'alimenter est une contrainte quotidienne.

Pour s'informer sur les produits consommés, les Français favorisent les étiquettes des produits (61%), tandis que les répondants allemands et japonais privilégient majoritairement internet. Sur Internet, les personnes interrogées cherchent principalement de l'inspiration pour des recettes (40%).

Méthodologie

Le terrain a été mené auprès d'un échantillon représentatif (selon les critères de sexe et de répartition géographique au sein de chaque pays) des plus de 65 ans au Japon, en Allemagne et en France : 1558 personnes ont répondu à l'enquête.

Je m'abonne
Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet