Après l'opt-in, l'A.V.A.L.

Publié par LEBOT SEBASTIEN JAI le

Je m'abonne
  • Imprimer
Accord Volontaire Actif et Libre, l'acronyme est clair. L'objectif aussi : clarifier la notion d'opt-in dont se prévalent les acteurs de l'e-mailing, mais qui reste encore opaque pour la majorité d'entre eux. Tel est du moins le constat de Directinet et Maximiles, les deux acteurs à l'origine du lancement de ce label. Engagement de qualité et de transparence, l'A.V.A.L. garantit que les adresses exploitées à des fins publi-promotionnelles ont fait l'objet d'un consentement clairement exprimé par les destinataires. Suivant ce programme, les e-mails adressés à une base de données A.V.A.L. comporteront une case vierge que l'internaute devra cocher pour exprimer son accord, et non plus une case pré-cochée. De même, côté annonceurs : ceux qui choisissent d'adresser leur campagne de promotion à une base de données siglée A.V.A.L. sont assurés de s'adresser à une cible parfaitement consentante et, par la même, de valoriser leur démarche commerciale auprès de cette cible. Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet