Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Ces marques qui font de la seconde main un choix malin

Publié par le

Les préoccupations écologiques et les exigences de la RSE poussent les marques à miser en partie sur la seconde main afin d'être en accord avec les nouvelles exigences des consommateurs. De nombreuses solutions voient le jour : plateformes d'échange, matérialisation... On fait le point !

Je m'abonne
  • Imprimer
© © Simon Lehmann Vinted : le porte drapeau de la seconde main dans le monde

Située au quatrième rang des sites d'e-commerce en France, la plateforme lituanienne Vinted créée en 2008 s'est imposée comme modèle dans le marché de la seconde main textile. La marque connaît un franc succès depuis quelques années déjà, le confinement n'a fait qu'accentuer la tendance... La plateforme qui comptait 12 millions d'adeptes en 2019 a ainsi vu leur nombre augmenter de 4 millions en seulement un an. Par la même occasion, on observe une hausse d'environ 16 % d'articles mis en ligne à la même période. Figure de proue d'une consommation plus responsable, Vinted a, de par son succès, incité plusieurs marques à se lancer sur le marché de la seconde main actuellement en pleine croissance. Ainsi, plusieurs enseignes de prêt-à-porter se sont lancées soit dans la récupération d'habits, comme H&M, soit dans la vente de produits d'occasion, à l'image de Kiabi. Sans le savoir, la plateforme a opéré une sorte de démocratisation de la seconde main dans l'Hexagone.

À l'échelle nationale, on retrouve Le Bon Coin qui n'a pas fait le choix de se cantonner uniquement au secteur du textile. Créée en 2006, la plateforme affichait une belle croissance depuis deux ou trois ans, 2,5 millions de visiteurs mensuels en 2009 contre 28 millions aujourd'hui. Tout comme Vinted, elle a cependant constaté un pic des visites et des transactions durant la crise sanitaire. Ce soudain engouement autour des plateformes de ce type s'explique par une conscience écologique de plus en plus présente chez les consommateurs. Plus soucieux de l'environnement, ils font de la lutte contre le gaspillage une priorité.

Fiona Gentilleau & Élodie Gros-Désir

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet