Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing

Ces marques qui font de la seconde main un choix malin

Publié par le

Les préoccupations écologiques et les exigences de la RSE poussent les marques à miser en partie sur la seconde main afin d'être en accord avec les nouvelles exigences des consommateurs. De nombreuses solutions voient le jour : plateformes d'échange, matérialisation... On fait le point !

Je m'abonne
  • Imprimer
© ©Yann Avril La seconde main fait sa place sur les réseaux sociaux

Le social commerce, tout le monde connaît désormais cette tendance qui a émergé ces dernières années avec l'accélération considérable que les réseaux sociaux connaissent. Les réseaux sont devenus de véritables vitrines virtuelles sur les produits des marques. Aujourd'hui, la seconde main sur les réseaux sociaux connaît une accélération croissante avec la marketplace de Facebook lancée en 2017. Meubles d'occasion, vêtements, chaussures ou encore appareils électroniques, les utilisateurs du réseau peuvent désormais acheter en direct. La marketplace ne propose pas de paiement intégré, mais met en contact vendeurs et acheteurs, comme les sites de petites annonces. Facebook a pensé son espace de vente pour une utilisation mobile simplifiée dès le départ permettant de concurrencer sérieusement Le Bon Coin ou eBay en France. Le nouveau réseau qui vient appuyer les plateformes de revente ou la marketplace de Facebook, c'est TikTok. Les utilisateurs réalisent des vidéos courtes d'une trentaine de secondes pour présenter leur vide-dressing en donnant les informations nécessaires à la récupération des objets vendus ou donnés. En plus de cette nouvelle pratique, une autre tendance émerge sur TikTok : des utilisateurs se filment en suivant les conseils d'un autre utilisateur sur une fripe à essayer absolument et offrent ainsi une visibilité importante sur le nouveau réseau social des jeunes. Une publicité non négligeable pour des shops souvent petits et, pour la plupart, peu modernes, mais qui commencent à prendre la main sur les réseaux grâce à cette visibilité et l'effet de mode de la seconde main.

Fiona Gentilleau & Élodie Gros-Désir

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet